Baromètre Test Achats: les lunettes coûtent trop cher en Belgique

Baromètre Test Achats: les lunettes coûtent trop cher en Belgique

Acheter une paire de lunettes coûte cher. Très cher, même. A un point tel que 26 % des personnes qui en ont besoin estiment que cela représente une dépense dont il est très difficile voire impossible de s’acquitter, selon le baromètre Test Achats sur la capacité financière des Belges.

Sur le terrain, les CPAS sont souvent sollicités, confie Alain Vaessen, directeur général de la Fédération des CPAS : « Comme c’est assez onéreux et très peu remboursé, beaucoup de ménages ont des difficultés à faire face à cette dépense. »

Vers des produits plus abordables ?

Depuis les années 90, de grandes chaînes bousculent pourtant le marché optique en proposant des produits plus abordables. Avec des « punchline » parfois tentants : « Produire des lunettes coûte moins de 10 euros. Alors pourquoi les payer 400 ? »

Vraiment ? « Il a été montré qu’on pouvait avoir une monture qui sorte de chaîne, en Chine, pour 1 euro, reconnaît Thierry Segaert, secrétaire général de l’association professionnelle des opticiens et optométristes de Belgique (APOOB). Mais un opticien indépendant ne pourra pas la vendre, car on ne peut pas assurer le service derrière. »

Les verres, le coût le plus important

Ce sont les verres, fabriqués sur mesure, qui représentent généralement le coût le plus important. Joël Preumont, coordinateur commercial d’Optique Point de Mire, les magasins partenaires des mutuelles Solidaris, énumère les prix réels. Pour des verres unifocaux pour une myopie classique, on trouve des « entrées de gamme » dès 2 à 3 euros le verre quand certains fournisseurs montent à 15, 20 euros le verre. Pour des verres amincis, cela va de 5, 10 euros par verre à 20, 25 euros. Enfin, en ce qui concerne les verres progressifs, leur « entrée de gamme » tourne autour de 50 euros le verre. «   Certains verres progressifs peuvent grimper jusqu’à 400 euros le verre ! Ce prix n’est vraiment pas justifié. »

► Notre dossier sur Le Soir+.

À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
  • La consommation involontaire en vol de l’internet mobile peut donner lieu à des factures salées, singulièrement en dehors de l’EEE où le principe du «roam like at home» n’est pas applicable.

    Par François Remy

    Consommation

    Naviguer sur internet en avion, un piège en haut vol

  • Le succès des deux roues motorisés se vérifie en 2019 avec plus de 6.800 immatriculations sur le trimestre (+10
%).

    Aller en moto au travail: combien ça coûte?

  • Si vous souhaitez une garantie de neige, il faudra revoir vos dépenses à la hausse ou envisager les pays voisins de l’Hexagone.

    Par François Remy

    Voyages

    Partir au ski pour Pâques en dernière minute: combien ça coûte?

 
 
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous

Le choix de la rédaction
  1. SOCCER JUSTICE SPORTING ANDERLECHT TRAINING CENTER SEARCH

    Un air de sérénité pendant les perquisitions à Anderlecht

  2. Emmanuel Macron est très attendu pour son face à face avec la presse, ce jeudi en début de soirée.

    Macron: la suppression de l’ENA, mais encore?

  3. Tous les partis francophones s’accordent pour appellent à la création d’une instance de contrôle totalement indépendante.

    Survol de Bruxelles: la position des différents partis

Chroniques
  • Un «Stemtest» pour voter en connaissance de cause

    Sa première annonce, il y a quelques semaines, était plutôt hésitante : « Ah oui, le président de parti me murmure que je dois dire explicitement que je suis candidat Premier ministre. » Depuis cette révélation, Jan Jambon, vice-Premier ministre dans le gouvernement précédent, ne cesse de le répéter, d’abord à la presse flamande ; après en français, et même dans un clip lancé sur tous les réseaux sociaux : « Je suis Jan Jambon, et je suis candidat Premier ministre. » Pour Charles Michel, l’actuel Premier ministre, c’est son porte-parole, Georges-Louis Bouchez, qui répond au micro de LN24 : « Charles Michel serait un meilleur Premier ministre, j’en suis certain ». Puis, n’oublions pas Elio Di Rupo, toujours président du PS, qui, déjà en automne 2018, expliquait sur le plateau de Jeudi En Prime qu’« être Premier ministre signifie...

    Lire la suite

  • Bulletin des ministres: la Belgique de fiston fait mieux que celle de papa

    Soixante-deux journalistes du « Soir », du « Standaard » et de « Bruzz » à Bruxelles se sont prêtés à l’exercice délicat d’attribuer une cote à tous les ministres francophones et flamands de ce pays. Nous publions ce mercredi les derniers bulletins. Un exercice qui contient certainement sa part de subjectivité mais qui livre d’intéressants enseignements. On constatera d’abord qu’en appliquant la même méthode d’évaluation, le gouvernement fédéral obtient une moyenne de 54 %, alors que Bruxelles atteint 59...

    Lire la suite