L’action Boeing continue à reculer, après le crash d’avion en Éthiopie

© EPA
© EPA

Wall Street a débuté la séance en ordre dispersé mardi, le Nasdaq continuant à rebondir mais le Dow Jones restant fragilisé par la lourde chute de Boeing dans un marché gardant un œil sur le Brexit. Vers 15h05 GMT, l’indice vedette de la Bourse de New York, le Dow Jones Industrial Average, cédait 0,23 % à 25.591,59 points.

Le Dow Jones reste lesté par Boeing, membre pesant le plus sur l’indice : après avoir dévissé de plus de 5 % lundi, le titre de l’avionneur continuait à reculer (-5,00 %) deux jours après le crash mortel en Ethiopie d’un de ses avions phares, le 737 MAX 8.

Les autorités américaines ont décidé lundi de ne pas clouer au sol les appareils mais d’autres pays ou compagnies aériennes ont pris le parti de fermer leur espace aérien aux appareils 737 Max ou 737 Max 8, dont le Royaume-Uni et l’Australie.

Le Royaume-Uni interdit le vol des Boeing 737 MAX 8

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous