Crash en Éthiopie: Trump déplore que «les avions soient devenus trop complexes à piloter»

© AFP
© AFP

Le président américain Donald Trump a déploré mardi que les avions soient devenus «  beaucoup trop complexes à piloter », deux jours après le crash d’un Boeing 737 MAX 8 d’Ethiopian Airlines qui a coûté la vie à 157 personnes.

Les pays et les compagnies qui autorisent le vol des Boeing 737 MAX

«  Les avions deviennent beaucoup trop complexes à piloter », a tweeté le président de la première puissance mondiale. «  Il n’y a plus besoin de pilotes mais plutôt d’informaticiens du MIT (Massachusetts Institute of Technology) », a-t-il ironisé.

«  Je constate cela pour de nombreux produits. Toujours chercher un nouveau développement inutile alors que, souvent, ce qui est vieux et simple fonctionne bien mieux », a poursuivi le président septuagénaire.

«  Je ne sais pas pour vous, mais moi je ne veux pas d’un Albert Einstein comme pilote », a poursuivi Trump. «  Je veux de grands professionnels qui puissent facilement et rapidement prendre le contrôle de leur avion ! »

L’action Boeing continue à reculer

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous