Accueil Culture Cinéma

Tarek Halaby artiste nomade

Danseur passé par P.A.R.T.S., il s’essaie aujourd’hui à la comédie avec « Problemski hotel » de Manu Riche, sur nos écrans ce mercredi.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Culture Temps de lecture: 3 min

Danseur, chorégraphe, performer, acteur. Tarek Halaby, Palestino-Américain né à Riyad et ayant grandi à Chicago, goûte à tout sans s’embarrasser de frontières. « J’aime le challenge. Je me considère avant tout comme un danseur et je pense que ce sera toujours le cas. Mais je dis généralement que je suis un performeur car je m’éloigne souvent de la danse « pure » en allant plus vers des choses théâtrales. À chaque fois que je monte sur scène, il y a une transformation. Je ne suis pas moi-même. » Un éclectisme qu’il prouve par ses choix, très variés, allant du théâtre clownesque, avec la compagnie suisse Zimmermann & de Perrot, à une tournée/performance post-moderne avec le duo électro-pop The Knife.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Cinéma

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs