Accueil La Une Économie

Accord européen pour une protection des lanceurs d’alerte

Les eurodéputés ont obtenu de la flexibilité pour autoriser les révélations dans la presse, sous certaines conditions.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Monde Temps de lecture: 3 min

Presque cinq ans après le scandale Luxleaks et la bataille judiciaire menée par celui qui l’a révélé au grand jour, Antoine Deltour, poursuivi pour avoir dérobé les documents du scandale à PwC, les Européens se sont accordés sur une protection transversale pour les lanceurs d’alerte.

« Les débats ont été assez vifs pour savoir à quelles conditions cette protection sera accordable », a expliqué l’eurodéputée française Virginie Rozière, qui pilotait la négociation au nom du Parlement européen face au Conseil (aux Etats membres).

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Économie

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs