Grève des contrôleurs aériens: le ciel belge fermé aux avions dans la nuit de mardi à mercredi

Grève des contrôleurs aériens: le ciel belge fermé aux avions dans la nuit de mardi à mercredi

Les actions menées par le personnel de Skeyes (ex-Belgocontrol) vont perturber les aéroports du pays à partir de 22h00 mardi. Chacun à leur tour, ils seront à l’arrêt durant deux heures.

Le bouquet final aura lieu de 4h00 à 6h00 mercredi, avec la fermeture de l’ensemble de l’espace aérien.

Le personnel de Skeyes veut envoyer un signal à la direction. La charge de travail est trop importante pour garantir la sécurité du trafic aérien, selon le personnel.

À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 
 
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous

Le choix de la rédaction
  1. Les Français pourraient devoir travailler plus longtemps pour accéder à la pension.

    Macron enjoint aux Français de travailler plus

  2. © Belga.

    Elections: nonante-cinq députés et deux ministres s’en vont

  3. @Belga

    Standard - Antwerp: un vrai choc pour l’Europe

Chroniques
  • Vie privée et numérique: grimacez! Vous êtes filmé

    Début avril, le New York Times a lancé une série spéciale, intitulée le Privacy Project, qui sonne le tocsin contre tous ceux qui nous espionnent, nous filment, nous fichent, nous taggent, nous ciblent. « Les pays occidentaux sont en train de construire un Etat de surveillance aussi totalitaire que celui actuellement mis en œuvre par le gouvernement chinois », s’inquiétait le chroniqueur Farhad Manjoo.

    Exagération ? On a peine à s’imaginer que le système de surveillance chinois, en particulier son recours massif à la reconnaissance faciale pour traquer les citoyens déviants, puisse être adopté par des démocraties libérales. Et pourtant. « Nous avons abandonné trop de contrôle sur notre vie numérique, écrivait sa collègue Kara Swisher. Nous ne pouvons plus le tolérer ».

    Elle n’est pas seule...

    Lire la suite