Accueil La Une Opinions

Les enseignants sont-ils trop protégés par leur statut?

Les directions d’école revendiquent plus d’autonomie dans leurs fonctions. Une liberté qui reposerait uniquement sur le statut « hyper protégé » des profs ? Les avis divergent.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 4 min

Difficulté de blâmer un instituteur arrivant systématiquement en retard. Droit de regard compliqué sur la matière donnée. Crise pour un changement d’horaire ou d’implantation. Impossibilité de contraindre un prof d’assister à une réunion en dehors des heures de cours. Marge de manœuvre réduite par rapport à un enseignant qui ne donne plus satisfaction sur le plan pédagogique…

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Opinions

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs