Nouveau-né découvert à Anvers: la mère a été identifiée

Nouveau-né découvert à Anvers: la mère a été identifiée

La mère du nouveau-né découvert mardi dernier dans le hall d’un immeuble à appartements d’Anvers a été identifiée, a signalé mardi le parquet. Il s’agit d’une femme polonaise de 38 ans installée à Anvers. Elle a été interpellée et interrogée. Après avoir avoué les faits, elle a pu repartir libre mais risque malgré tout d’être poursuivie.

> Un nouveau-né découvert à Anvers, une enquête ouverte pour retrouver les parents

L’enfant avait été découvert mardi dernier dans le hall d’entrée d’un immeuble à appartements, dans le centre d’Anvers. L’enfant, en bonne santé, avait été emmené à l’hôpital par mesure de précaution.

Le petit garçon, prénommé Arthur par le personnel de l’hôpital, aurait été abandonné par sa mère juste après l’accouchement, dans la nuit de lundi à mardi, selon les déclarations de la trentenaire. Celle-ci a indiqué que sa grossesse n’était pas désirée, et qu’elle l’avait tenue secrète tout comme son accouchement. Elle a ajouté qu’elle n’était pas au courant de l’existence d’une « boîte à bébés » à Anvers, où des mères en détresse peuvent déposer leur nouveau-né dans des conditions sûres.

Amende et peine de prison

Après interpellation, la femme a été présentée au juge d’instruction pour abandon d’un enfant mineur. Elle risque une peine d’un mois à trois ans de prison et une amende de 26 à 300 euros. Le juge d’instruction, a, dans l’attente de la suite de l’enquête, décidé de laisser la mère repartir libre.

Le bourgmestre d’Anvers Bart De Wever reste entre-temps le tuteur officiel du petit garçon, qui est hébergé dans un centre spécialisé. Une famille d’accueil sera probablement recherchée pour le bébé.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous