Michel De Maegd quitte RTL pour le MR: «Je suis un peu un gauchiste de droite»

© Belga
© Belga

Le ralliement de Michel De Maegd au MR est le fruit d’une démarche personnelle, a assuré mercredi celui qui quitte une carrière de 25 ans en tant que journaliste pour RTL-TVi. Il figurera à la 3e place sur la liste à la Chambre à Bruxelles et se chargera, dès la semaine prochaine, de la communication générale des libéraux francophones dans le cadre de la campagne.

«Il a contribué à faire rayonner RTL», réagit la direction de RTL

«Ce n’est pas le MR qui est venu à moi», a indiqué M. De Maegd, qui a toutefois signalé avoir des amis de longue date au sein du parti. «Chaque journaliste a des convictions personnelles. Seulement, on les met dans un tiroir à double ou triple tour, ce que j’ai fait avec honneur. J’ai couvert des conflits difficiles, au Kosovo, au Rwanda ou en Bosnie notamment. Ces moments m’ont convaincu qu’on ne peut pas rester les bras ballants quand on a une notoriété. Je souhaitais à présent aller au-delà de l’observation.»

« Je suis un libéral social »

Michel De Maegd travaillera sur les questions environnementales, a-t-il ajouté en conférence de presse. «Il y a dix ans, j’ai fait le tour du monde en ULM avec le soutien du WWF. L’écologie est un enjeu qui transcende les étiquettes politiques. Elle est globalisée», a déclaré celui qui a aussi confessé des divergences avec Ecolo «sur les moyens d’y arriver». «Cela passera par la liberté d’entreprendre et l’innovation technologique. Je suis un libéral social, un gauchiste de droite. L’autodéterminaion dans la vie est quelque chose d’important.»

« Une belle personne », selon Charles Michel

Le président du MR Charles Michel et la tête de liste à la Chambre à Bruxelles Didier Reynders ont salué cette arrivée. «Je suis particulièrement heureux d’accueillir cet engagement fort, solide, robuste d’une belle personne et d’une belle personnalité», a indiqué le Premier ministre. «J’ai eu l’occasion de le croiser régulièrement et j’ai toujours eu l’occasion d’apprécier ses qualités professionnelles», a ajouté le second.

En 2014, le MR avait obtenu quatre sièges à la Chambre dans l’arrondissement de Bruxelles.

 
 
À la Une du Soir.be
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous