NBA: Denver et Milwaukee déterminés à finir premier de leur Conférence

NBA: Denver et Milwaukee déterminés à finir premier de leur Conférence
AFP

A quatre semaines de la fin de la saison régulière (10 avril), Milwaukee a pris une petite option sur la première place de la conférence Est, malgré trois défaites lors de ces six derniers matchs. Mardi les Bucks n’ont pas été surpris à La Nouvelle-Orléans. Ils ont gagné 113-130. Ce 51e succès des hommes de Mike Budenholzer, favori pour le titre de coach de l’année, permet à la franchise du Wisconsin compte trois victoires d’avance sur Toronto, 2e (48).

A l’Ouest, malgré son statut de grandissime favori pour un « tri-peat », Golden State est loin d’avoir réalisé le break. Les doubles champions en titre, qui ont perdu quatre de leurs six dernières rencontres, sont bien leaders (45 v-21 d). Denver n’a pas renoncé à finir premier. Les Nuggets présentent un bilan de 44 victoires-22 défaites, après avoir largement dominé Minnesota 133-107. Troisième, Houston, qui vient d’aligner 9 victoires, est lui aussi dans le coup (42 v-25 d) et le programme de mercredi propose un certain Houston-Golden State.

Giannis Antetokounmpo demeure le pion central de Milwaukee. Mardi, le capitaine de l’équipe All-Star de l’Est cette saison a encore été très actif (24 pts, 9 reb, 5 ast). Toutefois, les quatre autres Bucks titulaires ont été excellents. L’autre All-Star Khris Middelton a justifié son nouveau statut (23 pts, 7 ast, 5 reb). Malcolm Brogdon (18 pts), Eric Bledsoe (14 pts, 6 reb, 5 ast) et Brook Lopez (13 pts, 8 reb) expliquent aussi la belle saison de Milwaukee.

Denver a joué la carte du collectif face à des Timberwolves qui n’ont plus d’illusion quant à leur présence en play-offs en fin de championnat. Grâce à son record de la saison de 40 passes décisives, dont 7 du pivot Nikola Jokic (18 pts, 8 reb) et 8 de son remplaçant Mason Plumlee, Denver a pu rentrer 60 % de ses tirs.

San Antonio connaît une bonne période. Les Spurs ont aligné leur 6e victoire mardi à Dallas 105-112 grâce notamment à une excellence défense sur Luka Doncic qui n’a réussi que 5 de ses 18 tirs et perdu pas moins de 9 ballons. DeMar DeRozan (33 pts, 4 ast, 4 stl), LaMarcus Aldridge (28 pts, 7 reb) et le meneur Derrick White (23 pts, 7 ast) ont permis à San Antonio de signer un 39e succès (29 défaites) de quoi placer les Texans au 6e rang de la conférence Western.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous