Accueil Belgique Politique

Fatoumata Sidibé quitte Défi: «La politique a bridé ma créativité»

La fondatrice du comité belge de « Ni putes, ni soumises » devait être 71e sur la liste régionale du parti d’Olivier Maingain. Finalement, elle s’en ira au terme de son mandat. « À cette place-là, je n’avais pas envie de me battre. »

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Politique Temps de lecture: 3 min

Elle n’a prévenu personne à part ses proches mais sa décision est définitive : Fatoumata Sidibé quitte Défi et la politique par la même occasion. «  C’est un cheminement qui s’est imposé à moi, explique-t-elle. Je me suis rendu compte que je ne voulais plus continuer. J’ai l’impression que si je ne pars pas maintenant, je serai étiquetée et bloquée dans une logique de confort qui m’empêchera d’aller vers ce qui est essentiel pour moi.  »

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

1 Commentaire

  • Posté par Vynckier Albert, mercredi 13 mars 2019, 16:59

    je comprends pas les femmes mais je comprends les hommes qui se déguisent en femmes pour mieux les comprendre.

Aussi en Politique

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs