Accueil Culture Cinéma

«Par bien des aspects, Joy est aussi l’histoire de Jennifer Lawrence»

Troisième collaboration entre Jennifer Lawrence et le réalisateur David O. Russell, « Joy » retrace le destin peu commun de l’entrepreneuse Joy Mangano

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 3 min

Invité à rencontrer Jennifer Lawrence et le réalisateur David O. Russell lors d’une table ronde à Londres, nous nous sommes retrouvé face à une jeune femme sur la défensive préférant laisser parler son réalisateur fétiche (pour qui elle a refusé un rôle dans le dernier Tarantino) plutôt que de répondre aux questions de journalistes, il est vrai, souvent plus intéressés par la vie personnelle de la star que par le film. C’est que Jennifer Lawrence, à seulement vingt-cinq ans, est l’actrice la plus en vue de Hollywood (et aussi la mieux payée). Revers de la médaille, elle a été victime au printemps dernier d’un piratage de son téléphone et de la mise en ligne de photos pour le moins intimes. Joy marque sa première tournée promotionnelle depuis l’incident. Ceci pour contextualiser une rencontre qui n’en fut pas vraiment une…

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Cinéma

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs