Accueil Monde Proche-Orient

Huit ans de guerre en Syrie: à la frontière jordanienne, l’âcre goût de fin de conflit

La frontière Jordanie-Syrie est de nouveau ouverte depuis octobre 2018. Un air de normalité et un succès pour le régime syrien. Pourtant, peu de réfugiés choisissent de rentrer.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 8 min

Depuis le poste-frontière de Jaber-Nassib,

Dans l’air encore vif du mois de mars, au milieu de la poussière de la route, les véhicules s’entassent. Fenêtre grande ouverte, Odai Abazeid, les yeux vert d’eau et la peau caramel, semble imperturbable. Sa voiture roule au pas, lorsqu’elle roule, prise dans la file qui attend d’entrer en Syrie. Un arc de béton au-dessus des têtes rappelle la devise jordanienne, « La patrie, Dieu et le roi ». Au loin, sur un paysage plat, on distingue les habitations basses, aux teintes sable et rose. A moins d’un kilomètre, c’est la Syrie.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Proche-Orient

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs