Accueil Société Régions

La Flandre interdit l’élevage d’animaux à fourrures et le gavage

D’ici le 1er décembre 2023, les dix-sept élevages d’animaux à fourrures répertoriés en Flandre ainsi que l’unique producteur de foie gras devront avoir fermé leurs portes.

Temps de lecture: 1 min

Le parlement flamand a donné un feu vert unanime, mercredi soir, à un décret interdisant désormais l’élevage d’animaux à fourrures et le gavage destiné à la production de foie gras.

D’ici le 1er décembre 2023, les dix-sept élevages d’animaux à fourrures répertoriés en Flandre ainsi que l’unique producteur de foie gras devront avoir fermé leurs portes.

Le texte, déposé à l’initiative du ministre en charge du Bien-Etre animal Ben Weyts (N-VA), prévoit une phase de transition pour permettre aux entreprises de démanteler progressivement leurs installations. Le ministre Weyts a prévu un fonds de compensation dégressif d’un total de dix millions à leur intention. Le montant de l’intervention diminuera à partir de 2021.

Le gavage toujours autorisé en Wallonie

L’élevage d’animaux pour la production de fourrure a été interdit ces dernières années en Région wallonne (2015) et dans la Région de Bruxelle-Capitale (2017), mais il s’agissait à chaque fois d’une interdiction symbolique puisque aucune ferme d’élevage d’animaux à fourrure n’est établie ni en Wallonie ni à Bruxelles.

Le gavage, qui consiste à faire ingurgiter par la force un excès d’aliments, n’est pas interdit en Wallonie.

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

4 Commentaires

  • Posté par Bernard Philippe, mercredi 13 mars 2019, 20:59

    Merci pour eux.

Plus de commentaires

Aussi en Régions

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

Lesoir Immo Voir les articles de Lesoir Immo