«Once Upon a One More Time»: les tubes de Britney Spears dans une comédie musicale

© AFP
© AFP

Les chansons de Britney Spears vont résonner à Broadway dans une comédie musicale aux empreintes très féministes, a annoncé mardi la popstar américaine.

«Il était une fois, Cendrillon, Blanche Neige et les autres princesses des contes de fées se retrouvaient pour leur club de lecture quand --oh, baby baby! -- une marraine fripouille féérique lâche ‘La Femme mystifiée’ sur leurs genoux corsetés, provoquant une révélation royale», indique le texte publié sur le site web de Britney Spears.

Ce court texte de présentation fait référence à un essai de la militante féministe américaine Betty Friedan. «Je suis très heureuse d’avoir une comédie musicale avec mes chansons (...) qui se passe dans un monde si magique plein de personnages avec qui j’ai grandi, que j’adore et que je chéris», a réagi la chanteuse âgée de 37 ans. «C’est un rêve qui devient réalité pour moi! »

L’avant-première du spectacle «Once Upon a One More Time», est programmée le 29 octobre à Chicago. Les tubes de l’interprète du hit «Baby One More Time» sorti en 1998, y retentiront ensuite du 13 novembre au 1er décembre avant de faire vibrer le public de Broadway à New York.

À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 
 
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous

Le choix de la rédaction
  1. Les attentats du 22 mars 2016 à Bruxelles ont durablement marqué le pays, jusque dans ses procédures judiciaires.

    Comment les attentats du 22 mars ont changé la justice

  2. POLITICS NEUFCHATEAU LOCAL ELECTIONS FRAUD

    Dimitri Fourny inculpé: une catastrophe pour le CDH

  3. Jean-Claude Juncker et Theresa May se font la bise, jeudi au sommet de Bruxelles. A leurs côtés, les Premiers ministres luxembourgeois, néerlandais et belge, Xavier Bettel, Mark Rutte et Charles Michel (de g. à dr.).

    Brexit: les 27 offrent une rallonge à double détente à Londres

  • 22 mars 2016: temps des victimes, temps judiciaire

    Le temps est un redoutable ennemi. Il affaiblit insidieusement mais inéluctablement la compassion due aux victimes des attentats du 22 mars 2016 mais permet aussi à la société belge de tourner lentement l’une des pages les plus sombres de son histoire. Les commémorations qui auront lieu aujourd’hui ont cette utilité magique : raviver la solidarité à l’égard des victimes et inviter notre société à ne pas tourner la page trop vite en oubliant ce que fut ce matin tragique du 22 mars.

    Trois ans pour...

    Lire la suite