«Le dernier pharaon»: le nouveau Blake et Mortimer raconté par ses auteurs

«Le dernier pharaon»: le nouveau Blake et Mortimer raconté par ses auteurs
Blake et Mortimer

Le 30 mai prochain, le mystère de la Grande Pyramide sera enfin élucidé dans « Le dernier pharaon ». Cette nouvelle aventure de Blake et Mortimer est née de l’imagination de l’auteur des Cités obscures François Schuiten, du cinéaste Jaco Van Dormael, du romancier Thomas Gunzig et du coloriste Laurent Durieux. Ils nous racontent la genèse de l’album.

Soixante-sept ans plus tard, François Schuiten, Jaco Van Dormael, Thomas Gunzig et Laurent Durieux vont aider un Mortimer vieillissant, brouillé avec le capitaine Blake, à découvrir le secret de la bague. L’intrigue du Dernier Pharaon se déroule entre Le Caire et Bruxelles, où le Palais de Justice jouera un rôle de catalyseur inattendu dans le recouvrement de la mémoire du professeur Mortimer. Un scénario aux couleurs fantasmagoriques que n’aurait pas désavoué Edgar P. Jacobs, le créateur de la série Blake et Mortimer.

► Les auteurs nous révèlent les secrets de cette aventure hors-série de Blake et Mortimer en avant-première. A découvrir sur Le Soir+

Poursuivez votre lecture sur ce(s) sujet(s) :Mystères|Bruxelles (Bruxelles-Capitale)|Jaco Van Dormael
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous

Le choix de la rédaction
  1. Les attentats du 22 mars 2016 à Bruxelles ont durablement marqué le pays, jusque dans ses procédures judiciaires.

    Comment les attentats du 22 mars ont changé la justice

  2. belgaimage-91136168-full

    In memoriam: les portraits des victimes du 22 mars

  3. POLITICS NEUFCHATEAU LOCAL ELECTIONS FRAUD

    Dimitri Fourny inculpé: une catastrophe pour le CDH

  • 22 mars 2016: temps des victimes, temps judiciaire

    Le temps est un redoutable ennemi. Il affaiblit insidieusement mais inéluctablement la compassion due aux victimes des attentats du 22 mars 2016 mais permet aussi à la société belge de tourner lentement l’une des pages les plus sombres de son histoire. Les commémorations qui auront lieu aujourd’hui ont cette utilité magique : raviver la solidarité à l’égard des victimes et inviter notre société à ne pas tourner la page trop vite en oubliant ce que fut ce matin tragique du 22 mars.

    Trois ans pour...

    Lire la suite