Le choix de la rédaction
  1. Voici, entre autres, ce qu’on pourra voir à nouveau à partir du 9 juin, en intérieur, avec maximum 4 personnes par table, sauf membres d’un même foyer, et une distance de 1,5 mètre entre les tablées, tout cela entre 8 heures et 22 heures.

    Voici le calendrier du déconfinement, à partir du 9 juin

  2. PHOTONEWS_10919882-051

    Retraite de Steven Defour: l'ancien Diable a cumulé des choix de carrière clivants

  3. Brussels Airlines demande que la Belgique officialise l’utilisation des tests rapides antigéniques afin de pouvoir simplifier la procédure d’embarquement pour une bonne partie des passagers.

    Coronavirus: le prix des tests PCR est un frein à la reprise de l’aérien

La chronique
  • La «Lettre de la City»: à Jersey, tempête sur un paradis fiscal

    Par Marc Roche

    Saint-Hélier, somme toute la très banale « capitale » de l’île anglo-normande de Jersey, respire la tranquillité et le bonheur. King Street aligne les mêmes enseignes commerciales que les artères marchandes des petites villes anglaises. Des dames aux cheveux blancs font les mots croisés du Jersey Evening Post dans l’un des nombreux salons de thé d’une bourgade où il ne se passe jamais rien.

    Et soudain, deux canonnières de la Royal Navy, des matelots en armes, une flottille de pêcheurs normands en colère, oriflammes, clameurs et fumigènes et, pour couronner le tout, un patrouilleur de la marine française. C’était le 6 mai à l’entrée du principal port de cette île de 186 km2 et de 90.000 habitants posée à quelques encablures de Cherbourg. Sursaut de la conscience nationale, ferveur patriotique, fantasmes de grandeur retrouvée, volonté de démontrer de quel métal les peuples britannique et français sont faits… la confrontation de vingt-quatre heures a été un peu de tout cela.

    Pourtant, le bras de fer franco-britannique n’avait rien,...

    Lire la suite

  • Un coronapass européen et que ça saute! C’est pas gagné...

    Dans une Union européenne où tout projet concret prend un temps fou, voilà qu’il est question de mettre au point pour l’été un pass permettant aux Européens de voyager d’un pays à l’autre. Et nous sommes… le 11 mai.

    Voilà donc qu’en quelques semaines, l’Union serait capable de définir les conditions d’octroi, de trancher sur la gratuité des tests, de cadrer le cas « Spoutnik », d’organiser la circulation des données et de mettre le document (digital et papier) en place ? Le tout dans...

    Lire la suite