Accueil Monde Asie-Pacifique

Fusillades à Christchurch: la police dit avoir trouvé des engins explosifs artisanaux

Temps de lecture: 1 min

Un tireur a ouvert le feu sur une mosquée dans la ville de Christchurch en Nouvelle-Zélande vendredi. Le tireur de Christchurch est un australien «terroriste extrémiste de droite et violent», a déclaré le Premier ministre australien.

La police néo-zélandaise dit avoir arrêté quatre personnes, trois hommes et une femme, dans le cadre de ces fusillades visant des mosquées à Christchurch, sur l’île du Sud du pays. Les autorités ont en outre trouvé des engins explosifs artisanaux dans des voitures, qui ne présentent toutefois plus une menace.

«Il est clair que c’est un des jours les plus sombres pour la Nouvelle-Zélande», a déclaré la Première ministre néo-zélandaise Jacinda Ardern lors d’une brève conférence de presse. «C’est un acte d’une violence extraordinaire sans précédent», a-t-elle décrit.

«Quatre personnes sont en garde à vue, trois hommes et une femme», a dit le commissaire Mike Bush, précisant que l’armée avait désamorcé des engins explosifs retrouvés sur les véhicules des suspects avaient été sécurisés. Le nombre de morts est «significatif».

Il n’y a toujours pas de bilan officiel précis des attaques meurtrières. Les médias néo-zélandais parlent de neuf à trente morts.

 

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

17 Commentaires

Aussi en Asie-Pacifique

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une