Attaque terroriste en Nouvelle-Zélande: 49 morts dans des mosquées à Christchurch

Quarante-neuf personnes ont été tuées et au moins 20 grièvement blessées vendredi lors de deux attaques dans des mosquées de Christchurch en Nouvelle-Zélande, a annoncé la Première ministre néo-zélandaise Jacinda Ardern.

Un tireur a ouvert le feu sur une mosquée dans la ville de Christchurch en Nouvelle-Zélande vendredi. Le tireur de Christchurch est un Australien «  terroriste extrémiste de droite et violent », selon le Premier ministre australien Scott Morrison.

La police néo-zélandaise dit avoir arrêté quatre personnes, trois hommes et une femme, dans le cadre de ces fusillades visant des mosquées à Christchurch, sur l’île du Sud du pays. Les autorités ont en outre trouvé des engins explosifs artisanaux dans des voitures, qui ne présentent toutefois plus une menace.

La Nouvelle-Zélande a été attaquée, car elle «représente la diversité», a poursuivi la Première ministre. Les assaillants de Christchurch n’étaient pas sous surveillance, a-t-elle encore précisé.

«Nombre de ceux qui ont été directement touchés par cette fusillade pourraient être des migrants, ce pourrait même être des réfugiés», a ajouté Ardern. «Ils ont choisi de faire de la Nouvelle-Zélande leur pays, et c’est leur pays. Ils sont nous. La personne qui a commis cette violence à notre encontre ne l’est pas. Mes pensées, et je suis sûre celles de tous les Néo-Zélandais, vont à ceux qui ont été touchés et à leurs familles», a-t-elle conclu.

La Nouvelle-Zélande a relevé son niveau d’alerte.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous