Grève mondiale pour le climat: des milliers de personnes défilent dans Bruxelles

© Reuters
© Reuters

La Belgique est en grève ce vendredi comme plus de 123 pays dans le monde, en réponse à l’appel de la militante suédoise Greta Thunberg. Cette mobilisation massive en faveur du climat, qui rassemble des centaines de milliers de personnes, est d’une ampleur inédite voire historique.

Parcours, action, horaire… : tout savoir sur la grève mondiale pour le climat

Bien que des actions soient prévues aux quatre coins du pays, Bruxelles reste une nouvelle fois l’épicentre des manifestations. La circulation de plusieurs bus de la Stib ont d’ailleurs été interrompue.

Malgré la pluie, des milliers de manifestants, « plus chauds que le climat », défilent dans les rues de la capitale. Le cortège a démarré vers 13h45 dans une ambiance festive et conviviale, les slogans fleurissent sur les pancartes : « Que voulons-nous? Justice climatique! Quand le voulons-nous? Maintenant! ».

Grève mondiale pour le climat: plus de 123 pays mobilisés suite à l’appel de Greta Thunberg (photos)

Helsinki, Bangkok, Lausanne: le monde entier se mobilise pour le climat (photos)

Anuna De Wever à la tête du cortège, avec sa grand-mère

Encerclée par les caméras, Anuna De Wever, la figure de proue de « Youth for Climate », est à la tête du cortège, au côté de sa grand-mère et de Kyra Gantois. Tout un symbole.

La jeune militante de 17 ans a qualifié d’historique cette journée de mobilisation mondiale. «Il s’agit d’un signal très fort. Des actions sont menées dans plus d’une centaine de pays. Le mouvement continue de croître», s’est-elle félicitée.

Anuna De Wever au «Soir»: «Aucune organisation ou association ne nous conseille»

Les jeunes qui marchent chaque jeudi depuis début janvier sont rejoints par des militants d’ONG, des travailleurs mobilisés par les syndicats, des scientifiques, des fonctionnaires, des enseignants… Diverses organisations telles que Greenpeace, Natuurpunt et Grand-parents pour le climat sont aussi sur place.

Les dernières informations sur les marches en direct

 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous

Le choix de la rédaction
  1. IN_SS_2405migraine (2)

    Tous les maux de tête sont-ils des migraines?

  2. Dick Rodgers, 71 ans, milite en faveur de l’Europe, en terres pro-Brexit.

    Royaume-Uni: les élections européennes au Royaume-Uni fleurent bon la désillusion des citoyens

  3. Brad Pitt, Quentin Tarantino, Margot Robbie et Leonardo DiCaprio ont rendu fous les festivaliers, journalistes, photographes, cinéphiles.

    Brad Pitt à Cannes: «En août 1969, Hollywood a perdu son innocence»

Chroniques
  • Campagne 2.0: le Vlaams Belang tire son épingle du jeu

    Jusqu’à présent, le moment le plus captivant de la campagne électorale en Flandre a été l’interruption par des activistes climatiques d’un débat électoral entre Guy Verhofstadt, député européen libéral, et Geert Bourgeois, tête de la liste européenne de la N-VA et actuel ministre-président de la Flandre. Ils ont lancé des confettis et des tracts sur les deux hommes politiques, et se sont jetés par terre dès que les agents de la sécurité ont essayé de les écarter du plateau. Après le lancement par la rédaction d’une séquence sur un thème tout à fait différent, les activistes ont été écartés et remis dans les mains de la police. Le débat put reprendre, mais le suspense avait disparu.

    L’insipidité de la campagne électorale en Flandre a, selon moi, plusieurs causes : la proximité des élections précédentes, en octobre dernier, pour le niveau communal, qui à ce moment-là était le premier scrutin depuis plus de quatre ans ; ou encore,...

    Lire la suite

  • Le double combat européen d’Emmanuel Macron

    En politique européenne, vaut-il mieux avoir raison seul, ou avoir un peu moins raison mais en coalisant des forces autour de soi pour faire progresser ses idées ? C’est la question que nous avons posée au président Emmanuel Macron, que beaucoup – y compris ce journal – jugeaient s’être enfermé ces derniers temps dans des positions notoirement minoritaires. Elles ont conféré une image de perdante à la France, particulièrement face à l’Allemagne d’Angela Merkel, sa partenaire que l’on dit beaucoup plus irritée par le président français...

    Lire la suite