Deux enfants belges retrouvés morts en Espagne: la mère évoque des «extraterrestres» lors de son interrogatoire

Deux enfants belges retrouvés morts en Espagne: la mère évoque des «extraterrestres» lors de son interrogatoire

Deux enfants belges, un petit garçon de trois ans et demi et sa sœur de cinq mois, ont été retrouvés morts dans la commune espagnole de Godella, en province de Valence. Le contexte de leur décès semble se préciser.

Les faits

C’est la mère de 28 ans qui a conduit jeudi la Garde Civile à l’endroit où les deux enfants étaient enterrés. Les cadavres présentaient des traces de coups, selon El País, qui précise que l’un des corps se trouvait à 75 mètres que le terrain qu’occupait la famille illégalement, et l’autre à 150m.

La mère est considérée comme la principale suspecte dans la mort de ses deux enfants, tandis que son compagnon, un homme de nationalité belge, a été interpellé afin de déterminer son rôle dans la mort des enfants. Il est suspecté d’avoir au moins participé à la dissimulation des corps. Après avoir été arrêté, le père des enfants a déclaré qu’elle avait tenté de noyer les enfants mercredi soir au milieu d’une violente dispute.

Une histoire d’extraterrestres

Selon El Pais, la mère, qui était au chômage, appartient à une riche famille de Rocafort et a opté, depuis son plus jeune âge, pour un mode de vie alternatif. Selon des connaissances, la jeune femme consommait régulièrement de la drogue. Elle et son compagnon souffrent de problèmes psychologiques, ont précisé ces mêmes personnes. La mère a d’ailleurs été soignée dans un centre psychiatrique en 2017.

Lors de son interrogatoire, elle a évoqué la possibilité de ressusciter ses enfants et mentionné les extraterrestres.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous

Le choix de la rédaction
  1. Objectif
: soulager les Bruxellois de la congestion automobile.

    La taxe kilométrique, qui en veut?

  2. «
Die Welt
» a pu rencontrer à Moscou, dans une chambre d’hôtel, Edward Snowden, ancien espion et Américain sans passeport réfugié en Russie. L’homme a rendu publique en 2013 la surveillance de masse et globale des communications mise en place par les agences de renseignement américaines, la CIA et la National Security Agency NSA.

    Edward Snowden: «Je n’aurai plus jamais le contrôle de ce qui m’arrive»

  3. POLITICS ECOLO CHAIRMAN ELECTION

    Ecolo: les leçons du passé, pour éviter le ressac

La chronique
  • Quo vadis, Boris Johnson?

    Bien malin qui pourrait comprendre ou même deviner la moindre ligne directrice dans la manière dont Boris Johnson mène sa « négociation » avec l’Union européenne… Il y a une dizaine de jours, une brève lueur d’espoir avait pu naître chez ceux qui continuaient à espérer que le nouveau Premier ministre britannique s’avérerait plus rationnel qu’il n’y paraissait jusque-là. D’une part, son idée de faire de l’île d’Irlande un territoire régi par les mêmes règles pour le secteur agro-alimentaire avait pu être comprise comme un premier...

    Lire la suite