Accueil Économie Emploi

73.000 emplois créés par la «suédoise», et après?

Une étude de la KUL estime que 55 % des 230.000 postes créés depuis 2014 sont imputables à la politique du gouvernement fédéral. Sans contester ce chiffre, il faut néanmoins apporter quelques nuances. Analyse.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Politique Temps de lecture: 3 min

Au gouvernement fédéral qui se targuait, récemment encore, d’avoir permis la création de 230.000 emplois, l’opposition répondait que le mérite en revenait à la croissance économique du pays et non aux mesures adoptées en début de législature (tax shift, saut d’index et baisse des cotisations patronales). Une étude de deux chercheurs de Vives, un institut lié à l’Université de Leuven (KUL), a tenté d’objectiver la question, annonce L’Echo ce vendredi.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

1 Commentaire

  • Posté par Jehin André, dimanche 17 mars 2019, 10:44

    Encore une étude à moitié complète et tronquer car ce que l'étude ne dis pas c'est que la Belgique à en générale un coût de la vie plus élevé que les pays voisins. C'est un aspect trop souvent facilement oublié dans les débats.

Aussi en Emploi

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs