L’Allemand Marc Almert remporte le Concours mondial du meilleur sommelier à Anvers

Marc Almert © Belga
Marc Almert © Belga

L’Allemand Marc Almert a remporté vendredi le Concours mondial du meilleur sommelier organisé au centre Elisabeth d’Anvers, après quatre jours d’épreuves intenses, ont indiqué vendredi en fin de journée les organisateurs. Il l’a ainsi remporté sur les deux autres finalistes Nina Højgaard Jensen (Danemark) et Raimonds Tomsons (Lettonie). Le représentant de la Belgique Antoine Lehebel s’est quant à lui arrêté en demi-finale.

Marc Almert est âgé de 27 ans et travaille au «Pavillon», le restaurant de l’hôtel Baur au Lac, à Zurich (Suisse). Avant cela, il a suivi des cours en gestion hôtelière et a complété sa formation au Excelsior Hotel Ernst, dans sa ville natale, Cologne. Le jeune homme a été nommé meilleur sommelier d’Allemagne en 2017.

Un Belge qualifié

Quant à Antoine Lehebel (36 ans), sommelier au restaurant bruxellois «Bon-Bon», il a été qualifié parmi les dix derniers meilleurs sommeliers de Belgique, remportant le concours en 2014.

Soixante-six sommeliers de 63 pays différents étaient inscrits pour participer à la compétition trisannuelle. Lundi et mardi à l’occasion du premier tour, les participants se sont adonnés à une série de dégustations et à un examen écrit. La demi-finale, mercredi, a été notamment complétée par un accord mets-vin. La finale était, elle, vendredi, l’occasion entre autres pour les candidats de démontrer leurs compétences à servir à table et à déguster à l’aveugle.

Si la première édition du concours s’est tenue il y a 50 ans à Bruxelles, la dernière s’est déroulée il y a trois ans à Mendoza (Argentine), et a été remportée par le Suédois Jon Arvid Rosengren. Anvers l’organisait pour la première fois.

Le meilleur résultat belge dans cette compétition remonte à 1989, avec la deuxième place de Marc Wattiez ("Les Ramiers» à Crupet).

À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 
 
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous

Le choix de la rédaction
  1. Les attentats du 22 mars 2016 à Bruxelles ont durablement marqué le pays, jusque dans ses procédures judiciaires.

    Comment les attentats du 22 mars ont changé la justice

  2. belgaimage-91136168-full

    In memoriam: les portraits des victimes du 22 mars

  3. POLITICS NEUFCHATEAU LOCAL ELECTIONS FRAUD

    Dimitri Fourny inculpé: une catastrophe pour le CDH

  • 22 mars 2016: temps des victimes, temps judiciaire

    Le temps est un redoutable ennemi. Il affaiblit insidieusement mais inéluctablement la compassion due aux victimes des attentats du 22 mars 2016 mais permet aussi à la société belge de tourner lentement l’une des pages les plus sombres de son histoire. Les commémorations qui auront lieu aujourd’hui ont cette utilité magique : raviver la solidarité à l’égard des victimes et inviter notre société à ne pas tourner la page trop vite en oubliant ce que fut ce matin tragique du 22 mars.

    Trois ans pour...

    Lire la suite