Elections 2019: le MR dévoile ses têtes de listes pour les provinces de Luxembourg et Liège

Pierre Pirrard, Willy Borsus et Benoit Piedboeuf © Belga
Pierre Pirrard, Willy Borsus et Benoit Piedboeuf © Belga

Le ministre-président wallon sortant, Willy Borsus, a officiellement présenté samedi, à Libramont, la liste MR qu’il tirera, le 26 mai prochain, aux élections régionales sur l’arrondissement désormais unique que constituera la province de Luxembourg.

La deuxième place sera occupée par Anne Laffut, bourgmestre de Libin depuis 2006 et actuelle chef de groupe de la minorité MR au conseil provincial. La liste pour les régionales a été présentée en même que celle pour la Chambre qui, elle, sera tirée par Benoît Piedboeuf, député fédéral sortant et président de la Fédération MR du Luxembourg.

Désormais, six députés régionaux seront élus en province de Luxembourg.

Les listes MR tant pour la Région que pour le fédéral compteront plusieurs bourgmestres : Anne Laffut (Libin – 2e effective à la Région), Michel Jacquet (Erezée – 3e effectif à la Région), Yves Besseling (Vaux-sur-Sûre – 5e effectif à la Région), Henri Thiry (Etalle – 5e suppléant à la Région), Benoît Piedboeuf (Tintigny – tête de liste au fédéral), Laurence Crucifix (Libramont – 4e effective au fédéral) ou encore Mathieu Rossignol (Bertrix – 1er suppléant au fédéral).

© Belga
© Belga

Le MR Luxembourg a aussi présenté son candidat qui figurera sur la liste à l’Europe à une place à devoir encore définir. Il s’agira de Denis Collard, conseiller communal à Bertrix et conseiller provincial, mais également connu des auditeurs comme « Monsieur Météo » sur les ondes radio de la RTBF.

Daniel Bacquelaine tirera la liste fédérale pour le MR à Liège

Le Comité provincial du MR de Liège a présenté au Val Benoît, ses candidats en présence des 70 candidats effectifs et suppléants. Le ministre fédéral des Pensions, Daniel Bacquelaine, emmènera la liste libérale pour la Chambre.

Pierre-Yves Jeholet et Daniel Bacquelaine © Belga
Pierre-Yves Jeholet et Daniel Bacquelaine © Belga

La deuxième tête de liste sera Kattrin Jadin, seule députée fédérale issue de la communauté germanophone et présidente du PFF (le parti libéral germanophone). Nicolas Reynders, porte-parole de Pierre-Yves Jeholet et fils de Didier Reynders, se situe à la 5e place. Du côté des suppléants, le président du MR Liège-Ville et échevin de la Mobilité pour la Ville de Liège, Gilles Foret, occupe la 9e et dernière place.

L’ambition est de garder les cinq sièges gagnés lors du dernier scrutin.

Pour la Région, les trois députés sortants – soit Philippe Dodrimont, Diana Nikolic et Fabian Culot – s’affirment comme une triple tête de liste. Clara Todaro, 18 ans, présente sur la liste régionale, vivra déjà ses deuxièmes élections après les communales de 2018. La 13e place reste une surprise, le ou la candidat(e) n’a pas été révélé.

Pour l’arrondissement de Verviers, Pierre-Yves Jeholet, ministre wallon de l’Economie, mènera la liste régionale tandis que pour Huy-Waremme, une femme sera tête de liste pour la Région wallonne : Caroline Cassart.

À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous

Le choix de la rédaction
  1. © Sylvain Piraux - Le Soir

    Yvon Englert (ULB): «La proposition du MR pour la fusion UCL/Saint-Louis, c’est le venin de la discorde»

  2. Deux migrants venus de Côte d’Ivoire en route pour le col de l’Echelle. Au risque d’accidents s’ajoutent les menaces de l’extrême droite identitaire. © AFP.

    Dans les Alpes, les migrants fuient l’Italie de Salvini

  3. Pour la gauche en revanche, Steve Bannon est le diable en personne. Ce qui lui convient plutôt.

    Élections européennes: la méthode Steve Bannon

Chroniques
  • L’élection cachée

    Elections gâchées d’abord ; la première chose qui me frappe, dans la campagne nationale et européenne, c’est le poids de plus en plus lourd que pèsent les rumeurs, les fake news, les manipulations de toutes sortes. Plutôt que de mettre en avant un programme, les candidats se lancent dans des attaques plus ou moins masquées visant à discréditer l’adversaire. Un tel prendrait tel autre dans son équipe, lequel serait ceci ou cela… Il aurait dit que… L’argumentaire porte sur les intentions prêtées (ou volées), pas sur les propositions réelles et les actes. J’ai pointé l’importance que risque de jouer un personnage comme Steve Bannon dans la prochaine élection européenne  ; mais ce que Bannon joue à grande échelle (la manipulation, la désinformation, l’attaque personnelle…) est devenu le comportement de base.

    On aurait pu espérer que des élections rectorales dans une université se passent différemment ; les académiques et chercheurs, leurs étudiants, sont supposés...

    Lire la suite

  • Grève des contrôleurs aériens: le beurre et l’argent du beurre

    Depuis quelques jours, c’est un peu le monde à l’envers pour ceux qui ont une vue caricaturale de francophones qui cultiveraient la grève, ne jureraient que par l’actionnariat public et pour qui la protection des travailleurs relèverait du sacré.

    Jugez plutôt : le patron (wallon) de l’aéroport de Liège demande la privatisation de Skeyes, l’entreprise publique fédérale en charge du contrôle aérien, le ministre en charge des Aéroports à la Région wallonne, Jean Luc Crucke, vient de suspendre le...

    Lire la suite