Après avoir vandalisé Le Fouquet’s à Paris, les gilets jaunes y boutent le feu (photos)

Plusieurs commerces ont été incendiés samedi après-midi sur les Champs-Elysées, où l’acte 18 de la mobilisation des « gilets jaunes » est marqué par un regain de violence, ont constaté des journalistes de l’AFP.

► Les gilets jaunes mettent à sac Paris : photos et vidéos

Le Fouquet’s, restaurant huppé qui avait déjà été vandalisé dans la matinée, a vu son auvent incendié et des feux ont été allumés devant les boutiques Longchamp, Foot Looker et Léon de Bruxelles, aux cris de « révolution ! » lancé par des manifestants. De multiples commerces, notamment d’habillement, ont été pillés.

Acte XVIII des gilets jaunes: le chaos à Paris

Zara, Lacoste, Celio… les pillages se sont multipliés tout le long de l’emblématique avenue parisienne, lieu de flânerie prisé des touristes et vitrine commerciale pour les enseignes internationales d’habillement et d’accessoires.

32.300 manifestants en France

« Il y a un certain nombre de gens qui ne sont venus que pour casser », a déploré le ministre de l’Intérieur Christophe Castaner, selon lequel quelque 1.500 militants « ultra-violents » se sont infiltrés parmi les quelque 10.000 manifestants recensés à Paris.

Selon les autorités, 32.300 personnes ont manifesté dans toute la France.

Une centaine de personnes ont été interpellées, selon un bilan communiqué peu après 15h00 par la préfecture de police de Paris. Le parquet de Paris a fait état de 46 personnes en garde à vue à 13h30.

Sur le même sujet
Gilets jaunesParis
 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous