Météo: des rafales de vent jusqu’à 70 km/h, pas d’amélioration avant mardi

Météo: des rafales de vent jusqu’à 70 km/h, pas d’amélioration avant mardi

Le temps est variable avec des éclaircies, des champs nuageux et des giboulées ce dimanche. Quelques coups de tonnerre ne sont d’ailleurs pas exclus. Les maxima seront compris entre 5 degrés en Hautes-Fagnes et 9 ou 10 degrés en plaine. Les rafales peuvent encore atteindre 60 à 70 km/h.

Si le ciel restera changeant lundi avec toujours de la pluie, des nuages et du vent au menu, la journée de mardi sera généralement sèche avec des éclaircies et des nuages cumuliformes, selon le bulletin à la mi-journée de l’Institut royal météorologique (IRM).

> Nos prévisions météo

La Belgique passera sous l’influence de l’anticyclone des Açores mardi, ce qui nous permettra de bénéficier d’une journée généralement sèche avec des éclaircies et des nuages cumuliformes. Quelques brouillards et nuages bas sont toutefois prévus en matinée.

Mercredi, un front chaud affaibli abordera le territoire. Il sera surtout à l’origine d’un ciel très nuageux avec peu ou pas de précipitations. Les maxima, en hausse, varieront de 8 à 13 degrés.

Jeudi, le soleil pourrait se montrer un peu plus généreux sur le sud du pays. Les maxima seront compris entre 10 et 14 degrés, sous un faible vent.

Vendredi, les conditions évolueront peu. Le ciel restera assez nuageux et le temps calme. Les maxima fluctueront entre 10 et 15 degrés.

Poursuivez votre lecture sur ce(s) sujet(s) :Météo|Institut royal météorologique
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous

Le choix de la rédaction
  1. Jean-Pierre et Luc Dardenne

    Pourquoi les films des frères Dardenne sont faits pour Cannes

  2. Le 4 août 1981, Reagan convoqua la presse à la roseraie de la Maison-Blanche...

    Quand décolla le «reaganisme»

  3. Le retour de Farage au cœur de l’échiquier politique britannique souligne l’exaspération du peuple du Leave devant l’impasse du Brexit.

    Brexit: le retour de Nigel Farage ou le spectre de 2014

  • Notre-Dame: la générosité ne garantit pas l’indulgence

    Dans 500 ans – si la planète est toujours là –, les visiteurs de la nouvelle cathédrale de Notre-Dame de Paris s’interrogeront sur l’identité de cette gargouille et de cette guivre à tête humaine qui orneront peut-être la partie restaurée du bâtiment : « Mais qui sont ces gens ? » On leur répondra : les donateurs de l’époque. Lorsque Notre-Dame a brûlé, deux hommes, François Pinault et Bernard Arnault, ont cassé leur tirelire pour permettre à ce monument de reprendre le cours de sa longue vie et au peuple de...

    Lire la suite