Elections 2019: Pascal Smet tirera la liste one.brussels-SP.A à Bruxelles

Elections 2019: Pascal Smet tirera la liste one.brussels-SP.A à Bruxelles

Pascal Smet tirera la liste «one.brussels-sp.a» pour la Région bruxelloise tandis qu’Hannelore Goeman sera tête de liste pour la Région flamande, a-t-il été annoncé dimanche lors du congrès du lancement du projet alliant les deux formations à Tour & Taxis.

One.brussels plaide pour une Région bruxelloise renforcée, avec une seule ville, au lieu des 19 communes, une seule zone de police, un seul CPAS mais aussi un seul réseau officiel pour l’enseignement, qui pourrait organiser un enseignement bilingue. Il n’y aurait également qu’un seul guichet auquel s’adresser pour trouver une crèche ou une accueillante d’enfants.

«One.brussels signifie plus que la nécessité d’aller vers une ville», a déclaré Pascal Smet. Cela représente également «une ville présente pour ses habitants, pour tout un chacun. Avec une administration efficace et plus de services dans les quartiers. Il s’agit également d’une politique de mobilité unique, qui donne davantage de place aux cyclistes, aux piétons et prodigue un air pur ainsi qu’une vision unique du développement urbain au lieu de 19», a poursuivi l’actuel ministre bruxellois de la Mobilité. «Nous pourrions ainsi économiser 940 millions d’euros.»

« Nous agissons »

Dans son discours, Pascal Smet a également dressé son bilan de la législature: deux fois plus de cyclistes, un nombre record de passagers de la Stib (417 millions), un investissement record dans les transports publics (5,2 milliards d’euros), l’achat de 289 bus électriques et hybrides, la zone de basses émissions... «Certains parlent, nous agissons», a-t-il affirmé, insistant sur le fait que le travail n’était pas terminé.

«Nous avons une équipe de 29 Bruxellois engagés (...). C’est une des listes les plus diverses tant en termes d’expérience que d’âge, avec plus de femmes que d’hommes et plus de la moitié de nouvelles têtes», s’est réjouie la tête de liste pour la Flandre Hannelore Goeman.

Pour la Région bruxelloise, la liste sera tirée par Pascal Smet, suivi d’Els Rochette (indépendante) et de Fouad Ahidar, vice-président du parlement bruxellois.

Pour la Région flamande, Hannelore Goeman sera tête de liste, suivie d’Alan De Bruyne et Zeynep Balci.

>Elections 2019: le PS approuve sa liste européenne emmenée par Paul Magnette

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous

Le choix de la rédaction
  1. Les offres de service des libéraux francophones
: «
plus qu’une demande, moins qu’un chantage
»
?

    Négociations: tout le monde freine, même à Bruxelles

  2. FILES-GERMANY-POLITICS-CABINET

    Présidence de la Commission européenne: le moment de vérité pour von der Leyen

  3. ©News

Chroniques
  • Vous avez de ces mots: un ostracisme façon {beulemans}

    Un bruxellois mythique

    Zinnekes de tous poils, kiekefretters de toutes plumes, ne m’en veuillez pas de dire tout droit dehors ce que je pense : le parler bruxellois n’est pas une langue. Je veux dire : il n’est pas une langue reposant sur un système linguistique partagé par une communauté de locuteurs, comme le français ou le wallon. Il fait partie de ces codes mixtes, tels le camfranglais ou le francolof en Afrique, qui varient sensiblement d’un locuteur à l’autre.

    Mais qu’est-ce qu’il raconte, ce zievereir ? Pas une langue, mon bruxellois ? Qu’est-ce que moi je te cause alors ? Qu’est-ce que tu fais avec les Fables de Pitje Schramouille ? Les Flauwskes de Jef Kazak ? La Famille Kaekebroek ? Les marionnettes de Toone ? Et Le mariage de Mlle Beulemans, ça n’est pas du spek pour ton bec, peut...

    Lire la suite