Paul Magnette veut un impôt européen sur la fortune

© Pierre-Yves Thienpont - Le Soir
© Pierre-Yves Thienpont - Le Soir

Sans surprise, Paul Magnette a été officiellement désigné comme tête de liste du PS pour les élections européennes du 26 mai prochain. Alors qu’il a déjà annoncé qu’il n’entend pas siéger au Parlement européen. Face aux critiques, légitimes, de ce choix particulier, le bourgmestre de Charleroi se défend dans un entretien accordé au Soir. « Je suis candidat pour porter les enjeux européens dans la campagne. Aujourd’hui, l’Europe et la Région sont plus importants que le fédéral. En outre, j’ai été clair sur mes intentions. »

S’il insiste beaucoup sur la transition climatique comme axe principal de campagne, Magnette lance une proposition pour trouver des moyens de financement. « Une taxe européenne sur la fortune qui peut lutter contre l’évasion fiscale et rapporter 150 milliards par an. Ce n’est pas une petite somme sachant que le budget de l’Union européenne c’est 1.000 milliards sur 7 ans. »

► L’interview de Paul Magnette sur Le Soir+

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous