Fusillade dans un tram à Utrecht: le centre de crise en Belgique suit la situation de près

Fusillade dans un tram à Utrecht: le centre de crise en Belgique suit la situation de près

Plusieurs personnes ont été blessées lundi dans une fusillade dans un tram dans la ville néerlandaise d’Utrecht, a annoncé la police, qui a déployé une unité antiterroriste sur les lieux selon les médias locaux. La police tient «  compte d’un éventuel mobile terroriste », a-t-elle indiqué.

► La police prend en compte «un éventuel motif terroriste»

Le niveau d’alerte dans la province d’Utrecht (Pays-Bas) a été placé, pour la première fois, au plus haut possible, lundi, à la suite d’une fusillade dans un tram.

La police a par ailleurs confirmé que le tireur présumé est en fuite. Elle n’exclut pas qu’il y ait plusieurs tireurs impliqués.

Un témoin a évoqué au micro de la chaîne régionale RTV Utrecht que quatre hommes avaient tiré sur une femme dans le tram.

Selon d’autres sources, la police rechercherait une voiture rouge.

©AFP
©AFP

L’Ocam suit la situation de près

Le centre de crise en Belgique suit la situation à Utrecht, où une fusillade a éclaté dans un tram. « Il est encore trop tôt pour prendre des mesures ou des actions concrètes », a déclaré un porte-parole de l’Ocam.

Le tireur est en fuite

L’auteur de la fusillade, qui a fait lundi au moins un mort et plusieurs blessés dans un tramway à Utrecht (centre), est en fuite, a déclaré la police néerlandaise, en évoquant une possible piste « terroriste ».

La police, qui a conseillé aux écoles de la ville de fermer leurs portes, n’a pas exclu qu’il y ait eu plusieurs tireurs.

Nos dernières informations en direct

Sur mobile.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous