Fusillade à Utrecht: «Nous ne céderons pas face à l’intolérance», déclare Mark Rutte

N ous ne céderons pas face à l’intolérance », a déclaré lundi le Premier ministre néerlandais Mark Rutte après des fusillades à Utrecht qui ont fait trois morts selon le bourgmestre de la ville.

«  Un acte de terrorisme est une attaque contre notre civilisation, contre notre société tolérante et ouverte (…) Il n’y a qu’une seule réponse, c’est que notre Etat de droit et notre démocratie soient plus forts que le fanatisme et la violence », a-t-il affirmé lors d’une conférence de presse. «  Nous ne céderons pas face à l’intolérance. Jamais ».

► Trois morts et neuf blessés, selon le bourgmestre de la ville

Un avis de recherche diffusé

La police néerlandaise a rendu publique lundi la photo d’un homme originaire de Turquie qu’elle recherche dans le cadre de l’enquête sur la fusillade dans un tramway à Utrecht, au cours de laquelle une personne a été tuée et plusieurs blessées.

«  La police recherche Gökmen Tanis, 37 ans (né en Turquie) en lien avec l’incident de ce matin », affirme la police d’Utrecht sur Twitter, enjoignant au public de «  ne pas l’approcher ». Une image d’une caméra de vidéosurveillance montrant un homme vêtu d’un blouson bleu dans le tramway accompagnait le tweet.

Les dernières informations en direct

Sur mobile.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous