Europa League: Chelsea dépose plainte auprès de l’UEFA pour insulte raciste lors du match à Kiev

©Photonews
©Photonews

Chelsea a déposé plainte auprès de l’UEFA après qu’un de ses joueurs a été victime d’insultes racistes lors des huitièmes de finale de Ligue Europa jeudi passé au Dynamo Kiev, a annoncé lundi le club anglais.

« Nous pouvons confirmer qu’il y a bien eu un incident raciste à l’égard d’un de nos joueurs lors des dernières minutes du match à Kiev, de la part d’une petite partie des supporters locaux. Nous condamnons avec la plus grande fermeté ce type de comportements odieux », a déclaré Chelsea dans un communiqué.

« Cela a été signalé à l’arbitre (l’Allemand Tobias Stieler, ndlr) juste après le coup de sifflet final et les dirigeants du club ont parlé avec le référent UEFA immédiatement après le match. Nous attendons que l’UEFA mène une enquête approfondie et nous y apporterons notre entière coopération », a ajouté le club.

Le joueur ayant été victime de ces agissements racistes serait Callum Hudson-Odoi, selon certains médias britanniques.

Le jeune attaquant de 18 ans aurait notamment entendu des cris de singe après avoir inscrit le cinquième but des Blues, larges vainqueurs 0-5 à l’Olimpiyskyi de Kiev, et qualifiés pour les quarts de finale (contre le Slavia Prague).

À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 
 
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous

Le choix de la rédaction
  1. SOCCER JUSTICE SPORTING ANDERLECHT TRAINING CENTER SEARCH

    Un air de sérénité pendant les perquisitions à Anderlecht

  2. Emmanuel Macron est très attendu pour son face à face avec la presse, ce jeudi en début de soirée.

    Macron: la suppression de l’ENA, mais encore?

  3. Tous les partis francophones s’accordent pour appellent à la création d’une instance de contrôle totalement indépendante.

    Survol de Bruxelles: la position des différents partis

  • Bulletin des ministres: la Belgique de fiston fait mieux que celle de papa

    Soixante-deux journalistes du « Soir », du « Standaard » et de « Bruzz » à Bruxelles se sont prêtés à l’exercice délicat d’attribuer une cote à tous les ministres francophones et flamands de ce pays. Nous publions ce mercredi les derniers bulletins. Un exercice qui contient certainement sa part de subjectivité mais qui livre d’intéressants enseignements. On constatera d’abord qu’en appliquant la même méthode d’évaluation, le gouvernement fédéral obtient une moyenne de 54 %, alors que Bruxelles atteint 59...

    Lire la suite