Le Standard «a besoin de stabilité» pour pouvoir viser le titre en Playoffs 1, selon Alexandre Grosjean (vidéo)

Le Standard «a besoin de stabilité» pour pouvoir viser le titre en Playoffs 1, selon Alexandre Grosjean (vidéo)
Photo News

Comme l’an passé, le Standard disputera le match d’ouverture des Playoffs I à domicile. Après Charleroi en 2018, c’est l’Antwerp qui se présentera à Sclessin le 29 mars pour inaugurer cette deuxième phase de la Jupiler Pro League. « Le plateau est magnifique, il faudra démarrer de la meilleure façon possible. Mais l’Antwerp est la seule équipe du top 6 à nous avoir battus à domicile », a résumé le directeur général Alexandre Grojean.

Le Standard débutera les Playoffs à la troisième place à 5 points du leader. Les Rouches ayant déjà effectué de belles remontées au classement par le passé, avec quelles ambitions se présentera le club liégeois ? « On est loin du titre ! », balaye d’emblée Grosjean. « Pour le titre, il faut de la stabilité. On l’a encore vu hier (victoire 4-3 contre Waasland-Beveren après avoir été mené 0-3), on peut montrer deux visages entre la première et la deuxième période. Les remontées sont dans notre ADN, on souffle le chaud et le froid. Mais on recherche la stabilité. C’est elle qui va nous permettre de construire sur le long terme. Le projet se construit. Nous voulons réaliser les meilleurs Playoffs possibles et le Standard est capable de sortir des grands matchs. »

Le Standard commencera les Playoffs à domicile. « C’est un avantage », pense Alexandre Grosjean. « On est toujours très sensibles à présenter un beau match à nos abonnés. L’Antwerp est la seule équipe du top 6 à nous avoir battus à domicile. Il y a toujours une bonne ambiance à Sclessin, a fortiori vu le plateau de ces Playoffs. »

Le Standard terminera le championnat le 19 mai à Genk, premier de la phase classique. « On en est encore loin, tous les matchs sont importants dans ces Playoffs. »

À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 
 
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous

Le choix de la rédaction
  1. © René Breny - Le Soir

    Le prix des maisons a augmenté de 25% en huit ans

  2. Bruxelles-les-Bains a vécu. La faute aux travaux programmés. Et à une volonté de décentralisation.

    Bruxelles-les-Bains, c’est fini: place à Hello Summer

  3. Les Français pourraient devoir travailler plus longtemps pour accéder à la pension.

    Macron enjoint aux Français de travailler plus

Chroniques
  • Vie privée et numérique: grimacez! Vous êtes filmé

    Début avril, le New York Times a lancé une série spéciale, intitulée le Privacy Project, qui sonne le tocsin contre tous ceux qui nous espionnent, nous filment, nous fichent, nous taggent, nous ciblent. « Les pays occidentaux sont en train de construire un Etat de surveillance aussi totalitaire que celui actuellement mis en œuvre par le gouvernement chinois », s’inquiétait le chroniqueur Farhad Manjoo.

    Exagération ? On a peine à s’imaginer que le système de surveillance chinois, en particulier son recours massif à la reconnaissance faciale pour traquer les citoyens déviants, puisse être adopté par des démocraties libérales. Et pourtant. « Nous avons abandonné trop de contrôle sur notre vie numérique, écrivait sa collègue Kara Swisher. Nous ne pouvons plus le tolérer ».

    Elle n’est pas seule...

    Lire la suite

  • Macron: le prix à payer pour une politique «plus humaine»

    L’intervention d’Emmanuel Macron ce jeudi soir était censée ranimer son quinquennat. Un mandat toujours englué, après deux ans de pouvoir, dans une crise sociale sans fin et une impopularité record. Pas sûr que le but ait été atteint.

    Certes, le moment était grave. Il a su trouver le ton juste pour regretter ses erreurs et retracer un...

    Lire la suite