Genk condamne la poupée pendue avec le maillot de Pozuelo: «Totalement inacceptable»

Genk condamne la poupée pendue avec le maillot de Pozuelo: «Totalement inacceptable»
Capture d’écran RTBF

Le Racing Genk a exprimé lundi dans un communiqué son mécontentement au sujet de la poupée pendue avec le maillot d’Alejandro Pozuelo montrée par des supporters dimanche lors du déplacement à Zulte Waregem. Le club regrette également l’utilisation de feux d’artifice durant le match.

« Hier, à Waregem, nous avons terminé la saison régulière en tant que N.1 », a indiqué le club. « Nous sommes fiers de nos supporters qui étaient à nouveau derrière l’équipe de l’autre côté du pays. Nous sommes aussi fiers de notre staff et de nos joueurs. Nous sommes impatients de disputer les playoffs. »

« Mais nous sommes aussi déçus », a ajouté le club. « Les feux d’artifice sont interdits dans les stades de football, ils causent des nuisances et surtout mettent des vies en danger. Hier, des feux d’artifice ont à nouveau été allumés dans le secteur visiteurs. Résultat ? Des retards sur le terrain, une amende pour le club, une interdiction de stade pour quelques supporters et l’image du RC Genk ternie. Nous en reparlerons avec les supporters. Car nous ne gagnons rien avec les feux d’artifice dans le stade. »

« Notre tifo avant la rencontre à Waregem était magnifique, notre train sur les rails, peu de supporters en Belgique accomplissent cela. Ce qui est ensuite arrivé avec la poupée portant le maillot de Pozuelo est totalement inacceptable et nous espérons ne plus jamais voir cela. Nous sommes le KRC Genk. Nous sommes bleu vif, plus forts, voulons gagner, mais pas aux dépens de notre club. »

Les supporters n’ont pas apprécié le choix de Pozuelo de quitter Genk après la saison régulière pour rejoindre Toronto en Major League Soccer. L’Espagnol n’était pas présent au stade Arc-en-Ciel dimanche. Il était rentré dans son pays natal pour être aux côtés de son grand-père mourant.

À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 
 
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous

Le choix de la rédaction
  1. © Sylvain Piraux - Le Soir

    Yvon Englert (ULB): «La proposition du MR pour la fusion UCL/Saint-Louis, c’est le venin de la discorde»

  2. Deux migrants venus de Côte d’Ivoire en route pour le col de l’Echelle. Au risque d’accidents s’ajoutent les menaces de l’extrême droite identitaire. © AFP.

    Dans les Alpes, les migrants fuient l’Italie de Salvini

  3. Pour la gauche en revanche, Steve Bannon est le diable en personne. Ce qui lui convient plutôt.

    Élections européennes: la méthode Steve Bannon

Chroniques
  • L’élection cachée

    Elections gâchées d’abord ; la première chose qui me frappe, dans la campagne nationale et européenne, c’est le poids de plus en plus lourd que pèsent les rumeurs, les fake news, les manipulations de toutes sortes. Plutôt que de mettre en avant un programme, les candidats se lancent dans des attaques plus ou moins masquées visant à discréditer l’adversaire. Un tel prendrait tel autre dans son équipe, lequel serait ceci ou cela… Il aurait dit que… L’argumentaire porte sur les intentions prêtées (ou volées), pas sur les propositions réelles et les actes. J’ai pointé l’importance que risque de jouer un personnage comme Steve Bannon dans la prochaine élection européenne  ; mais ce que Bannon joue à grande échelle (la manipulation, la désinformation, l’attaque personnelle…) est devenu le comportement de base.

    On aurait pu espérer que des élections rectorales dans une université se passent différemment ; les académiques et chercheurs, leurs étudiants, sont supposés...

    Lire la suite

  • Grève des contrôleurs aériens: le beurre et l’argent du beurre

    Depuis quelques jours, c’est un peu le monde à l’envers pour ceux qui ont une vue caricaturale de francophones qui cultiveraient la grève, ne jureraient que par l’actionnariat public et pour qui la protection des travailleurs relèverait du sacré.

    Jugez plutôt : le patron (wallon) de l’aéroport de Liège demande la privatisation de Skeyes, l’entreprise publique fédérale en charge du contrôle aérien, le ministre en charge des Aéroports à la Région wallonne, Jean Luc Crucke, vient de suspendre le...

    Lire la suite