Accueil Opinions Débats et idées

Choc des civilisations, grand remplacement: peut-on contrer ces théories?

Le débat du jour.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Forum Temps de lecture: 1 min

L’auteur du massacre de Christchurch en Nouvelle-Zélande a mis en avant le mythe du « grand remplacement » - référence à une théorie complotiste populaire dans les milieux d’extrême droite selon laquelle les « peuples européens » seraient « remplacés » par des populations non-européennes immigrées.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

8 Commentaires

  • Posté par Philippe Arnould, mercredi 20 mars 2019, 11:40

    En soi, il y a déjà eu des remplacements de population. Ce n'est pas impossible que cela arrive. Il suffit de voir le Kosovo ou le Liban pour s'en rendre compte ou encore la Turquie. Ou tout simplement l'histoire de l'orient et du nord de l'Afrique depuis 622. Certains craignent juste que cela arrive. Impossible ? Un petit rappel des rapports entre l'Occident et l'Islam entre 711 et 1918 s'impose…

  • Posté par Deckers Björn, mardi 19 mars 2019, 21:28

    A certains ici qui trouvent que la théorie fumeuse du grand remplacement est une évidence et que LE SOIR fait partie du GRAND COMPLOT "judéo-maçonno-islamisto-communiste (et que sais-je encore n'hésitez pas à prolonger la liste, j'en oublie surement), comment expliquez vous que les dernières élections communales ont vu disparaître purement et simplement les deux pelés élus ISLAM que comptaient les communes entre 2012 et 2018? Comment expliquez vous aussi que la plupart des Bruxellois ont choisi de manière écrasante les partis qui défendent le vivre ensemble et non la guerre civile raciste (le MR et la NVA s'en sont mangés une l'un comme l'autre!). Visiblement, vous croyez en savoir plus que les Bruxellois qui sont pourtant un peu mieux placés que vous pour parler de Bruxelles. Nous vivons aujourd'hui rien de plus que ce que nous avons vécu avec les Italiens. Ils sont simplement un peu plus visibles que les Italiens, voilà tout. Le résultat des communales de Bxl démontre que les fantasmes d'extrême droite d'établissement du califat sont des fariboles honteuses, qui visent à amalgamer tous les immigrants venus d'Afrique du Nord et du Moyen-Orient en islamistes extrémistes alors que la plupart des musulmans ne sont pas plus extrémistes que bien des catholiques et qu'une partie de ces populations ne sont même pas de confession musulmane. Je suppose comme le dit Stéphane François que je ne peux pas vous avoir fait changer d'avis. Je fais aussi partie du complot judéo-maçonno-communiste islamisant, d'ailleurs, je ne sais plus toujours à quel chapelle aller chercher mes ordres, faudra que je leur demande de mettre un peu d'ordre dans le brol. Sur ce, comme disait le VRAI Journal de Canal plus, d'ici là, n'oubliez pas les contrefaçons et il en circule des c... sur le net!

  • Posté par Deckers Björn, mercredi 20 mars 2019, 13:10

    Nizette Barbara, je maintiens ce que du reste les chiffres confirment, il n'y a pas plus de maghrébins à Molenbeek que d'Italiens à Herstal, et l'écrasante majorité d'entre eux ne sont pas forcément musulmans et encore moins des extrémistes. Les dernières communales ont démontré, y compris à Molenbeek que les électeurs belges de souches comme de feuillage ont choisi le vivre ensemble. Il n'y a pas de grand ou petit remplacement qui tienne. Les populations étrangères même à Bruxelles sont en proportions minoritaires. Du reste, la première communauté étrangère de Bruxelles, c'est la communauté des Français, "réfugiés" fiscaux de l'ISF!!!

  • Posté par Nizette Barbara, mercredi 20 mars 2019, 10:47

    En tant qu'habitante de Molenbeek, je puis vous assurer que le "grand remplacement" y est déjà presque terminé. Vous n'allez quand même pas oser dire le contraire ? Vous n'y avez sans doute jamais été ?

  • Posté par GODFROID Thierry, mardi 19 mars 2019, 19:02

    5 % de nouveaux-nés musulmans à Bruxelles en 1984 et 30 % en 2019. Et ce monsieur nous prétend pouvoir prouver le contraire. Ceux qui ont fui Bruxelles auront du mal à le croire ...

Plus de commentaires

Aussi en Débats et idées

Voir plus d'articles
La Une Le fil info Commentaires Partager

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs