Accueil Société Enseignement

Le jeune qui marche pour le climat ne perdra pas sa qualité d’élève régulier

Une circulaire a été envoyée à toutes les écoles francophones.

Temps de lecture: 2 min

Une circulaire pour protéger les jeunes qui marchent pour le climat a été envoyée à toutes les écoles francophones du pays, annoncent mardi les journaux du groupe Sudpresse.

« La participation à une marche pour le climat ne peut être considérée comme un motif d’absence justifiée. Toutefois, bien qu’injustifiées, à titre exceptionnel, ces absences n’auront pas de conséquence sur la sanction de l’année d’études des élèves concernés, pour peu qu’elles aient fait l’objet d’un accord des parents ou des responsables légaux de l’élève. Ainsi, un élève ne pourra perdre la qualité d’élève régulier suite à l’accumulation des absences liées aux marches pour le climat », peut-on lire dans le document signé par Anne Hellemans, la directrice générale ad interim de l’Enseignement obligatoire.

Au début du mois de mars, la ministre de l’Éducation de la Fédération Wallonie-Bruxelles, Marie-Martine Schyns (CDH) s’était exprimée sur le fait qu’elle ne souhaitait ni considérer ces absences comme « absence justifiée » ni mettre en danger l’année des élèves qui pourraient se voir interdire de passer leurs examens car ils affichent plus de 20 demi-jours d’absence injustifiée.

Vu que certaines écoles ont fait tourner la participation de leurs classes, que des élèves ne se sont absentés qu’une demi-journée par semaine, le cabinet ne s’attend toutefois pas à des centaines de cas, précise encore le quotidien.

 

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

5 Commentaires

  • Posté par delpierre bernard, mardi 19 mars 2019, 10:49

    Et peut être un bonus sur le bulletin de fin d'année si les slogans affichés ne présentent aucune faute d'orthographe..

  • Posté par Lilien Raymond, mardi 19 mars 2019, 10:00

    Chouette : une "autorisation de brosser" le jeudi signée par la ministre ! Je connais des élèves qui vont en profiter au maximum. A moins que les professeurs ne prennent les présences au début et à la fin de chaque manifestation ?

Plus de commentaires

Aussi en Enseignement

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une