Accueil Culture Scènes

«On pourrait décider que les hommes se taisent pendant un an»

Scènes : Dans « Calimero » aux Tanneurs, Transquinquennal interroge le mâle blanc dominant

Entre #MeToo et les masculinistes, y a-t-il une troisième voie possible ? Dans un geste frisant la provocation, trois hommes se donnent en pâture pour interroger leur statut de mâle blanc dominant. Habitué des démarches singulières, Transquinquennal s’apprête à soulever un débat houleux.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 5 min

Il y a quelques semaines, un article du Soir révélait que 80 % des têtes de liste libérales aux élections de mai 2019 sont des hommes, blancs, de 52 ans en moyenne. Quelques jours plus tôt, le scandale de la Ligue du LOL illustrait la réalité d’une domination masculine fondée sur la cooptation entre hommes, blancs et hétérosexuels.

Et chaque jour, un simple coup d’œil aux trombines qui défilent dans le poste – Donald Trump, Charles Michel, Poutine, Yann Moix, Houellebecq – suffit à confirmer cette prédominance médiatique, politique, sociétale, en zo voort. Fatalité ? Et si le changement devait se faire de l’intérieur ?

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Scènes

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs