Accueil Société Régions Hainaut

Tournai: le Pont des Trous sera reconstruit à l’identique

Face à la mobilisation, le gouvernement wallon a décidé de se donner un peu plus de temps pour redessiner une esquisse plus en adéquation avec l’aspect d’une porte d’eau médiévale. En attendant le nouveau permis, les arches du pont seront déconstruites.

Article réservé aux abonnés
Cheffe adjointe du service Société Temps de lecture: 3 min

C’est la nouvelle que plus personne n’attendait à Tournai : le Pont des Trous ne sera pas sacrifié sur l’autel de la modernité. Ou du moins, pas totalement. Ce mardi, le ministre wallon des Transports, Carlo Di Antonio est venu annoncer la décision du gouvernement wallon de postposer la reconstruction du pont. Et par la même occasion, de se donner un plus de temps pour imaginer un nouveau projet qui élargisse les arches du pont pour permettre le passage des bateaux de plus gros gabarit mais en reprenant les codes esthétiques d’une porte d’eau médiévale.

Car c’est là, le principal grief adressé au projet actuel de reconstruction : son aspect beaucoup trop contemporain qui dénaturait l’édifice patrimonial au point que certains surnommait déjà le futur ouvrage, le « Pont McDonald’s ».

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

3 Commentaires

  • Posté par Closset Paul, mercredi 20 mars 2019, 11:51

    Le Pont des Trous sera reconstruit à l'identique, de qui se moque t'on ? car à l'identique les les plus grosses péniches ne passeront plus ????

  • Posté par Boumal Michel, mardi 19 mars 2019, 17:19

    C'est triste, mais ce compromis me paraît raisonnable, voire nécessaire. La plupart des villes n'ont pas conservé leurs remparts médiévaux Comme Bruxellois, je regrette qu'il ne reste que peu de traces de la première et de la deuxième enceinte de la Ville. Mais il ne pouvait en être autrement, vu l'histoire démographique et économique de ce territoire. Encore ces traces sont elles historiquement frelatées : la porte de Hal, c'est en partie une reconstruction du 19ème romantique, surtout pour sa belle toiture actuelle. Tout s'écoule dans le fleuve du temps, rien ne reste. C'est le vieux philosophe grec, Héraclite qui a raison, quand à la manière dont nous vivons, nous, le temps qui s'écoule et qui modifie nos paysages urbains et naturels, même si les lois de la physique et celles de la chimie restent immuables et donneraient ainsi autant de raison à cet autre vieux grec, Parménide, préféré des sciences et des ingénieurs. Reste qu'Héraclite considère le temps dans sa durée vécue et que, dans cette durée vécue, ce pont emblématique doit être modifié dans l'intérêt général et que ce sont les disciplines actuels de Parménide, les ingénieurs, qui vont le modifier en conservant ce qui peut en être conservé. J'adore Tournai.

  • Posté par Pierre Lison, mardi 19 mars 2019, 16:55

    Pourquoi ne pas le reconstruire dans sa première version parallèlement au fleuve entre celui-ci et le Parc du Jardin de la Reine ?

Aussi en Hainaut

Hainaut: un homme perd la vie dans le crash de son planeur

Un planeur s’est écrasé ce samedi à l’aérodrome de Maubray, près d’Antoing dans la province de Hainaut. Le pilote, à la suite d’une erreur de pilotage, aurait perdu le contrôle de son avion. Il est décédé sur le coup.

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs