Le Standard pas très satisfait du calendrier: Moussa Djenepo ne rentrera que 24 heures avant le début des Playoffs 1

Photo News
Photo News

Concernant le premier rendez-vous en tout cas, fixé le vendredi 29 mars face à l’Antwerp. C’est que sur le plan sportif, ce match d’ouverture pose un épineux problème en termes de préparation. Parce que MPH sera privé, jusqu’à lundi, de 14 (!) internationaux. Et si les premiers rentreront à l’Académie en début de semaine prochaine, à l’instar de Laifis (Chypre), Fai (Cameroun), Raskin (U18 belges) et le trio Bastien – Vanheusden – Miangue (Espoirs), tous attendus lundi, la situation s’annonce beaucoup plus compliquée pour Moussa Djenepo.

Appelé à disputer le 26 mars un amical au Sénégal, le Malien ne sera de retour à Liège que jeudi, à la veille, donc de la rencontre face à l’Anwerp, sans savoir si son avion atterrira à temps pour participer au dernier entraînement avant le coup d’envoi des Playoffs 1. Juste avant Djenepo, ce sont trois titulaires confirmés, Ochoa (Mexique), Marin (Roumanie) et Cimirot (Bosnie-Herzégovine) qui pointeront le bout du nez, le 27 mars, ce qui signifie qu’ils ne pourront s’entraîner qu’une fois, et peut-être deux en fonction de leur heure de retour. Ce qui pourrait inciter Preud’homme à programmer ce jour-là l’entraînement l’après-midi, pour se donner un maximum de chances de les voir sur le terrain. Quant à Bokadi (RD Congo), Mpoku (RD Congo), Balikwisha (U23 Congo) et Halilovic (U21 Croatie), ils sont attendus mardi.

 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous

Le choix de la rédaction
  1. Les membres du Jury de Cannes, présidé par Alejandro Gonzalez Inarritu © AFP

    Le Palmarès du 72e festival de Cannes donne l’impression de ne vouloir froisser personne!

  2. POLITICS ELECTIONS DEFI MEETING

    Elections 2019: les coulisses de la campagne en 7 anecdotes

  3. © Pierre-Yves Thienpont.

    #MaPremièreCampagne: pourquoi j’adore voter

Chroniques
  • «En entreprises»: le pluriel est-il de mise?

    « En » et « dans »

    «  Des formations zéro faute en entreprises  » titrait, le 8 avril dernier, votre quotidien favori dans sa version « papier ». S’ensuivirent les doléances d’une lectrice qui se disait très étonnée à la lecture de ce titre. Qu’est-ce qui a pu choquer dans la formule incriminée ? Le caractère trop ambitieux de l’objectif « zéro faute » ? Point du tout ! C’est la marque du pluriel au nom entreprises. Pourtant, ces formations ne sont pas destinées à une seule entreprise, mais à plusieurs ; elles seront dispensées dans les entreprises. Pour des formations zéro faute, un bref retour sur le couple en / dans les peut s’avérer utile.

    L’emploi de la préposition en pour introduire un complément de lieu est d’usage général en français : travailler en usine, croupir en prison, s’éclater en boîte, servir en salle, entrer en conclave. Dans ces expressions, il...

    Lire la suite

  • Avis aux partis: lundi, la campagne, c’est fini!

    Ce dimanche, la parole est aux électeurs. A ceux qui pensent que le vote ne sert à rien, ce rappel très utile : le soir des élections, ce sont les résultats que chaque parti scrutera avec angoisse. C’est la mathématique qui désigne les vainqueurs et qui prend une claque, au nord comme au sud du pays. Aucun jeu n’est fait et les votes exprimés peuvent bouleverser les cartes et rendre des alliances si pas impossibles, difficiles ou illégitimes. Il y a toujours des surprises les soirs d’élections, et ce sont les citoyens qui les...

    Lire la suite