Accueil Monde Europe

Fusillade à Utrecht: un deuxième suspect arrêté

Le principal suspect est toujours en prison.

Temps de lecture: 1 min

La piste terroriste est étudiée «sérieusement» dans l’enquête sur la fusillade qui a fait trois morts lundi dans un tramway à Utrecht, ont annoncé enquêteurs, qui ont également arrêté un nouveau suspect.

«A ce stade, un motif terroriste est pris en compte sérieusement», ont indiqué dans un communiqué commun le parquet et la police locale. Ils ont expliqué se baser notamment sur une lettre retrouvée dans la voiture utilisée pour sa fuite par le suspect principal, Gokmen Tanis, un homme de 37 ans né en Turquie.

Ce dernier, déjà connu de la justice néerlandaise pour des faits de vol et de viol, a été arrêté lundi à l’issue d’une chasse à l’homme de huit heures. Une arme à feu a été saisie lors de son interpellation.

Des membres des forces antiterroristes ont par ailleurs arrêté à Utrecht un nouveau suspect, âgé de 40 ans, «soupçonné d’être impliqué dans la fusillade», a annoncé mardi soir le parquet, ajoutant que son «rôle faisait l’objet de nouvelles investigations». En revanche, deux hommes de 23 et 27 ans arrêtés lundi en lien avec l’attaque ont été relâchés, a-t-il ajouté.

À lire aussi Fusillade à Utrecht: Gökmen Tanis, terroriste ou délinquant ?

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

14 Commentaires

  • Posté par LIENARD NORBERT, mardi 19 mars 2019, 23:52

    Un deuxième déséquilibré ?

Plus de commentaires

Aussi en Europe

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs