«Sandwich caviar»: Richard Miller (MR) s’attire les foudres de journalistes de la RTBF

© Mathieu Golinvaux / Le Soir
© Mathieu Golinvaux / Le Soir

Le député MR Richard Miller croule sous les commentaires négatifs après avoir posté plusieurs tweets critiquant un journaliste de la RTBF. Le député a commencé par réagir à un tweet du journaliste Philippe Walkowiak, qui partageait un article de la RTBF sur les résultats électoraux de Richard Miller, accusant la rédaction du service public d’être biaisée. « Pas très sympa Walkoviak ! Journaliste socialiste RTBF de Mons effrayé à l’idée que le MR puisse avoir un 2ème siège dans cet arrondissement, il en a avalé son sandwich caviar de travers ! », a-t-il écrit.

Il a continué ses attaques contre la RTBF suite aux nombreuses réactions qui prenaient la défense du journaliste. « Vous ne connaissez pas grand-chose au fonctionnement de la RTBF où les journalistes doivent – ce qui ne devrait pas exister – avoir la bonne carte de parti. »

Richard Miller a fini par s’emporter : « Après le journaliste socialiste, le candidat écolo, un candidat socialiste c’est au tour du syndicaliste… ça va être vif cette élection. Rien que parce que je dis être candidat à une place très difficile pour le MR… Pas demandé la suite ! ».

Les réactions se sont poursuivies, comme celle de Bertrand Henne, un autre journaliste du service public qui compare Miller à Trump : « Dommage, vraiment dommage cette dérive trumpiste chez un élu qui se dit philosophe » compare Miller à Trump.

La RTBF a rapidement répondu au député MR dans un article où le média explique comment les journalistes sont recrutés. Le média subit régulièrement des pressions politiques, mais bien moins qu’avant a-t-elle écrit et la RTBF a aussi dit avoir l’habitude d’être soumises à certaines critiques.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous