Accueil Belgique Politique

Olivier Chastel (MR): «Je ne me sens pas du tout trahi par la N-VA»

Le président du MR relativise la reprise des travaux sur le confédéralisme au sein de la N-VA de Bart De Wever.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Société Temps de lecture: 1 min

Il n’y a pas le feu à la coalition fédérale. Tel était, en substance, le message qu’a voulu faire passer ce jeudi le président du MR, Olivier Chastel, invité de la matinale de La Première. «  Je ne me sens pas du tout trahi par la N-VA. Chaque parti réfléchit à son avenir pour l’instant  », a-t-il notamment déclaré.

Mercredi, on apprenait que Bart De Wever relançait les travaux institutionnels au sein de la N-VA, confiant à deux spécialistes le rôle de travailler sur le confédéralisme, en dépit de la trêve communautaire promise à la suédoise.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Politique

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs