Rénovation du stade Roi Baudouin: le hockey n’est pas demandeur mais reste ouvert pour des événements ponctuels

Rénovation du stade Roi Baudouin: le hockey n’est pas demandeur mais reste ouvert pour des événements ponctuels
Photo News

L’Association Royale Belge de Hockey (ARBH) n’a pas été impliquée dans le dossier ’Golden Generation Arena’, soit la rénovation et modernisation de l’actuel stade Roi Baudouin de Bruxelles, et n’est pas non plus demandeuse d’établir au Heysel son projet de futur stade national qu’elle voudrait ériger pour 2020, a assuré mercredi Serge Pilet, le secrétaire général de l’ARBH.

« Le hasard a fait que nous avions ce mercredi une réunion prévue de longue date avec l’Union Belge de football (URBSFA), afin de faire connaissance avec son nouveau CEO Peter Bossaert et échanger mutuellement nos idées », a expliqué Pilet.

« Le sujet du stade Roi Baudouin, pour lequel nous n’avons eu aucun échange ces derniers mois, a bien entendu été évoqué autour de la table. L’idée de l’URBSFA et Golazo est partie d’un projet d’événement au stade Roi Baudouin que nous avions planifié ensemble à la sortie des Jeux de Rio. Nous voulions profiter à l’époque de la pose d’une nouvelle pelouse pour y installer un terrain synthétique provisoire afin d’y organiser le ’remake’ de la demi-finale Belgique-Pays-Bas des JO. Un changement de programme de Roberto Martinez concernant un match amical des Diables Rouges au Heysel avait avorté le projet d’organisation », a précisé l’Anversois, CEO de l’ARBH depuis octobre 2013.

« Nos interlocuteurs ont bien compris aujourd’hui que leur projet ne sera pas adapté pour nos équipes nationales. L’enceinte est bien trop grande et la surface de jeu n’est pas appropriée, mais nous avons marqué notre intérêt pour l’organisation de certains grands événements très ponctuels. Comme une éventuelle Coupe du monde de hockey, si jamais nous devions nous porter candidat pour l’organiser en 2026 », selon Serge Pilet.

À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 
 
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous

Le choix de la rédaction
  1. SOCCER JUSTICE SPORTING ANDERLECHT TRAINING CENTER SEARCH

    Un air de sérénité pendant les perquisitions à Anderlecht

  2. Emmanuel Macron est très attendu pour son face à face avec la presse, ce jeudi en début de soirée.

    Macron: la suppression de l’ENA, mais encore?

  3. Tous les partis francophones s’accordent pour appellent à la création d’une instance de contrôle totalement indépendante.

    Survol de Bruxelles: la position des différents partis

Chroniques
  • Un «Stemtest» pour voter en connaissance de cause

    Sa première annonce, il y a quelques semaines, était plutôt hésitante : « Ah oui, le président de parti me murmure que je dois dire explicitement que je suis candidat Premier ministre. » Depuis cette révélation, Jan Jambon, vice-Premier ministre dans le gouvernement précédent, ne cesse de le répéter, d’abord à la presse flamande ; après en français, et même dans un clip lancé sur tous les réseaux sociaux : « Je suis Jan Jambon, et je suis candidat Premier ministre. » Pour Charles Michel, l’actuel Premier ministre, c’est son porte-parole, Georges-Louis Bouchez, qui répond au micro de LN24 : « Charles Michel serait un meilleur Premier ministre, j’en suis certain ». Puis, n’oublions pas Elio Di Rupo, toujours président du PS, qui, déjà en automne 2018, expliquait sur le plateau de Jeudi En Prime qu’« être Premier ministre signifie...

    Lire la suite

  • Bulletin des ministres: la Belgique de fiston fait mieux que celle de papa

    Soixante-deux journalistes du « Soir », du « Standaard » et de « Bruzz » à Bruxelles se sont prêtés à l’exercice délicat d’attribuer une cote à tous les ministres francophones et flamands de ce pays. Nous publions ce mercredi les derniers bulletins. Un exercice qui contient certainement sa part de subjectivité mais qui livre d’intéressants enseignements. On constatera d’abord qu’en appliquant la même méthode d’évaluation, le gouvernement fédéral obtient une moyenne de 54 %, alors que Bruxelles atteint 59...

    Lire la suite