Marche pour le climat: les jeunes défilent à Bruxelles et à Anvers (photos et vidéos)

Marche pour le climat: les jeunes défilent à Bruxelles et à Anvers (photos et vidéos)

Même si les jeunes sont moins nombreux que la semaine passée à manifester pour le climat, leur motivation ne fablit pas. Le cortège, rythmé par des chants et des slogans, a emprunté le même parcours que les semaines précédentes  : départ de la Gare du Nord, et arrivée à la Gare du Midi.

>Le jeune qui marche pour le climat ne perdra pas sa qualité d’élève régulier

Equipé de bidons d’eau, les jeunes expliquent qu’il s’agit d’un symbole : « Nous sommes partis du Parvis St Gilles jusqu’à la Gare du Nord, c’est le trajet moyen qu’une personne en Afrique fait pour avoir accès à l’eau. »

Anvers

A Anvers, environ 200 jeunes de Students for Climate et Youth for Climate ont manifesté, jeudi, dans les rues d’Anvers, pour le désormais traditionnel défilé du jeudi pour le climat. Il s’agissait de la 8e action de ce type à Anvers. La participation était un peu moins importante que précédemment. «Vous êtes les irréductibles des actions climatiques», ont lancé les organisateurs aux participants.

Après avoir mené une action statique sur l’Operaplein voici deux semaines et rejoint la gare centrale d’Anvers vendredi dernier pour rallier la manifestation de Bruxelles, les jeunes anversois ont défilé dans le centre-ville.

Les participants ont scandé des slogans tels que «On est plus chaud que le climat! «, «Change the system, not the climate! « et «La planète a trop chaud et le gouvernement ne fait rien».

On ne déplore aucun incident lors de la manifestation.

Poursuivez votre lecture sur ce(s) sujet(s) :Climat|Afrique|Bruxelles (Bruxelles-Capitale)
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous

Le choix de la rédaction
  1. Plus d’éclats de rire que de voix entre Maingain et Prévot.

    Le face-à-face: Maingain-Prévot, d’accord sur la Justice, moins sur Bruxelles

  2. ©Belga

    Les coulisses du retour de Vincent Kompany à Anderlecht

  3. Oulare et les Rouches n’ont eu que peu d’occasions à Genk dimanche.

    Le Standard en Europe sans passer par la case «barrage»

Chroniques
  • Mawda, la dignité humaine

    Voilà un an que la petite Mawda a été tuée par un policier, lors d’une course-poursuite absurde qui s’inscrivait dans la chasse aux migrants lancée et voulue par Theo Francken et Jan Jambon, encouragée et autorisée par Charles Michel – l’opération « Medusa » dont le but était clairement de « faire du chiffre » en interpellant un maximum de migrants tout en prétendant lutter contre « la traite des êtres humains ». Tout, dans cette affaire et dans la gestion politique de ce dossier, est indigne, côté gouvernement. Heureusement, des citoyens et des citoyennes ont pu, un tant soit peu, sinon sauver l’honneur de notre pays, du moins rendre un peu de dignité aux victimes.

    Hasard de calendrier ? Sans doute pas tout à fait ; ce samedi 18 mai, Hart boven Hard et Tam-Tam organisent...

    Lire la suite