Yanina Wickmayer rejoint Naomi Osaka au 2e tour à Miami

@News
@News

Yanina Wickmayer s’est qualifiée pour le 2e tour du tournoi de tennis WTA Premier de Miami, épreuve sur surface dure dotée de 8.359.455 dollars, jeudi en Floride. Wickmayer, 29 ans, 141e mondiale, s’est imposée en trois manches 3-6, 6-3, 6-1 face à l’Américaine Sachia Vickery, 23 ans, classée juste derrière elle au ranking de la WTA (142). Cette première rencontre entre les deux joueuses issues des qualifications a duré 1h45.

Yanina Wickmayer va défier au tour suivant la numéro 1 mondiale, la Japonaise Naomi Osaka, tête de série N.1, qui débute le tournoi à partir du 2e tour. Ce sera le premier face-à-face entre les deux joueuses.

Elise Mertens (WTA 14), tête de série N.16, entre aussi en lice au 2e tour, face à la Française Pauline Parmentier (WTA 55).

Kirsten Flipkens (WTA 56) a quant à elle été battue au 1er tour. La Campinoise de 33 ans a cédé en trois manches 4-6, 6-4 et 7-5 face à la Kazakhe Yulia Putintseva (WTA 44) après 3h01 de jeu.

Alison Van Uyvtanck (WTA 51) doit affontera au 1er tour la Tunisienne Ons Jabeur (WTA 58), dans un duel inédit. La joueuse qui remportera ce match sera opposée au 2e tour à l’Américaine Sloane Stephens (N.4), 6e mondiale, exemptée du 1er tour.

En double, Elise Mertens, associée à la Biélorusse Aryna Sabalenka, s’est qualifiée pour le 2e tour en battant l’Américaine Danielle Collins et la Lettone Jelena Ostapenko 6-3, 6-0.

Kirsten Flipkens dispute aussi le double, aux côtés de la Suédoise Johanna Larsson. La paire belgo-suédoise débutera face au duo formé par la Polonaise Alicja Rosolska et la Chinoise Zhaouxuan Yang.

À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
  • ©Photonews

    Par Yves Simon

    ATP - WTA

    Que de regrets pour Elise Mertens à Stuttgart!

  • @Belga

    Équipe belge de Fed Cup: désespoir et des espoirs

  • @News

    Par A Monte-Carlo, Yves Simon

    ATP - WTA

    Rendez-vous en terre inconnue…

 
 
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous

Le choix de la rédaction
  1. 13 - Groekie - PXL Tech

    Notre assiette est promise à un avenir végétarien

  2. Abdelkader et Meriem ne sont pas trop de deux pour nourrir quotidiennement près de 500 migrants et sans-abri.

    Dans les pas de «Notre-Dame de la gare du Nord»

  3. Le lancement de l’appareil était attendu vendredi.

    En voulant se battre sur tous les fronts, Samsung joue un jeu très risqué

Chroniques
  • Brexit: l’heure est à la glorification du passé britannique

    Par Marc Roche

    On allume la radio ou la télé ou on ouvre son journal. Et les petits matins d’un printemps ensoleillé deviennent blêmes. Après la trêve pascale, le grand-guignolesque feuilleton du Brexit a repris.

    Depuis la décision du Conseil européen, la Première ministre Theresa May y compris, d’étendre la date butoir du divorce au 31 octobre, une sorte de « drôle de guerre » prévaut au Royaume-Uni. A part quelques escarmouches par médias interposés, il ne se passe rien.

    En effet, la cheffe du gouvernement peut garder son poste jusqu’en décembre si elle le souhaite. Les négociations entre le gouvernement et l’opposition travailliste sont dans l’impasse. De nouveaux votes indicatifs doivent avoir lieu au Parlement, plus divisé que jamais. Les partis se préparent aux vraies-fausses élections...

    Lire la suite

  • L’école bilingue, une idée à tester

    Au Royaume des trois langues nationales, le multilinguisme devrait être un atout cultivé dès la maternelle… Et pourtant, pas une école bilingue (pour ne pas dire trilingue) dans l’enseignement subventionné, pas même à Bruxelles. La faute au contexte communautaire qui a conduit, des lois linguistiques de 1963 à la communautarisation de l’enseignement en 1988, au cloisonnement hermétique de mondes unilingues francophone et néerlandophone, y compris dans la capitale.

    ...

    Lire la suite