Gilets Jaunes: les soldats français ne seront pas en contact avec les manifestants

Les soldats de l’opération Sentinelle ne feront pas samedi de maintien de l’ordre et ne seront en aucun cas au contact de manifestants, ont assuré vendredi les ministres des Armées Florence Parly et des Affaires étrangères Jean-Yves Le Drian.

Interrogé sur RMC-BFMTV, le chef de la diplomatie française, ministre de la Défense au moment de l’institution de l’opération antiterroriste Sentinelle en 2015, a déclaré : «Il n’a jamais été question que les forces de Sentinelle interviennent dans le maintien de l’ordre. Ce n’est pas leur rôle d’aller au contact des manifestants».

Il a rappelé que «ce n’est pas la première fois» que les militaires viennent en appui des forces de l’ordre. «Au moment de l’Euro 2016 de football, quand les forces de police étaient très sollicitées, ce sont des soldats de Sentinelle qui ont remplacé les forces de police dans la sécurité d’un certain nombre de bâtiments, ambassades, lieux de culte», a-t-il dit.

Dans un interview publiée vendredi par Le Parisien, la ministre des Armées Florence Parly a pour sa part assuré qu’il «n’est dans l’idée de personne de mettre les militaires en face des manifestants». La participation des soldats de Sentinelle permet simplement «d’alléger les policiers et les gendarmes d’un certain nombre de tâches qu’il accomplissent communément dans la lutte contre le terrorisme», a-t-elle ajouté.

«Il s’agit de leur permettre de faire ce qu’ils sont les seuls à pouvoir faire: le maintien de l’ordre public», a poursuivi la ministre. «L’idée est donc de remplacer ponctuellement policiers et gendarmes sur des tâches que l’opération Sentinelle peut accomplir».

«Nous allons veiller à ce que Sentinelle puisse encore davantage soulager les forces de l’ordre» a précisé Parly, tout en assurant que «la répartition des tâches est très claire entre militaires et policiers» et qu’il est «hors de question» que des soldats soient placés face à des manifestants.

 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous

Le choix de la rédaction
  1. Les membres du Jury de Cannes, présidé par Alejandro Gonzalez Inarritu © AFP

    Le Palmarès du 72e festival de Cannes donne l’impression de ne vouloir froisser personne!

  2. POLITICS ELECTIONS DEFI MEETING

    Elections 2019: les coulisses de la campagne en 7 anecdotes

  3. © Pierre-Yves Thienpont.

    #MaPremièreCampagne: pourquoi j’adore voter

Chroniques
  • «En entreprises»: le pluriel est-il de mise?

    « En » et « dans »

    «  Des formations zéro faute en entreprises  » titrait, le 8 avril dernier, votre quotidien favori dans sa version « papier ». S’ensuivirent les doléances d’une lectrice qui se disait très étonnée à la lecture de ce titre. Qu’est-ce qui a pu choquer dans la formule incriminée ? Le caractère trop ambitieux de l’objectif « zéro faute » ? Point du tout ! C’est la marque du pluriel au nom entreprises. Pourtant, ces formations ne sont pas destinées à une seule entreprise, mais à plusieurs ; elles seront dispensées dans les entreprises. Pour des formations zéro faute, un bref retour sur le couple en / dans les peut s’avérer utile.

    L’emploi de la préposition en pour introduire un complément de lieu est d’usage général en français : travailler en usine, croupir en prison, s’éclater en boîte, servir en salle, entrer en conclave. Dans ces expressions, il...

    Lire la suite

  • Avis aux partis: lundi, la campagne, c’est fini!

    Ce dimanche, la parole est aux électeurs. A ceux qui pensent que le vote ne sert à rien, ce rappel très utile : le soir des élections, ce sont les résultats que chaque parti scrutera avec angoisse. C’est la mathématique qui désigne les vainqueurs et qui prend une claque, au nord comme au sud du pays. Aucun jeu n’est fait et les votes exprimés peuvent bouleverser les cartes et rendre des alliances si pas impossibles, difficiles ou illégitimes. Il y a toujours des surprises les soirs d’élections, et ce sont les citoyens qui les...

    Lire la suite