Antisémitisme: le carnaval d’Alost pourrait être retiré de la liste de l’UNESCO, le bourgmestre réagit

Antisémitisme: le carnaval d’Alost pourrait être retiré de la liste de l’UNESCO, le bourgmestre réagit

Le bourgmestre d’Alost, Christoph D’Haese (N-VA), déplore que le carnaval de sa ville puisse être retiré de la liste du patrimoine immatériel de l’Unesco à la suite de la polémique antisémite suscitée par un des chars. L’Unesco se prononcera fin d’année sur le dossier.

Lors du 91e cortège de carnaval, en début de mois, un char a suscité l’indignation de la communauté juive. Le véhicule était surmonté de poupées représentant des caricatures de juifs orthodoxes, installées sur des sacs d’argent. La société carnavalesque responsable du char entendait ainsi montrer que l’événement lui-même était confronté à des économies.

L’Unesco a fait savoir vendredi qu’elle envisageait d’exclure le carnaval inscrit en 2010 sur la liste représentative du patrimoine culturel immatériel de l’humanité. L’organisation liée aux Nations unies se prononcera fin d’année sur le sujet.

>Char antisémite du carnaval d’Alost: le bourgmestre (N-VA) a reçu des menaces

Concertations

Christoph D’Haese pense que l’Unesco commet une erreur de jugement. Il répète que la société concernée n’avait pas d’intentions antisémites. Il souligne « qu’au sein du contexte particulier du carnaval, beaucoup de choses sont possibles car il n’y a pas de censure». «Nous n’allons pas autoriser que les musulmans, les catholiques ou les juifs décident de ce dont nous pouvons rire», ajoute-t-il. Il espère avoir une chance de pouvoir exprimer sa position auprès de l’Unesco.

L’affaire ne semble de toute façon pas encore bouclée en Belgique. La communauté juive a exigé des excuses après le cortège et des organisations juives influentes menacent de se retirer du secteur diamantaire anversois.

Une concertation entre les différentes parties, dont la société de carnaval, est prévue.

>«Le carnaval d’Alost souille la réputation de la Belgique», selon une organisation juive

 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous

Le choix de la rédaction
  1. ©Belga

    Les coulisses du retour de Vincent Kompany à Anderlecht

  2. Oulare et les Rouches n’ont eu que peu d’occasions à Genk dimanche.

    Le Standard en Europe sans passer par la case «barrage»

  3. La Belge Sylvia Huang se produira ce lundi.

    Dernière ligne droite pour les finalistes du Reine Elisabeth

Chroniques
  • Mawda, la dignité humaine

    Voilà un an que la petite Mawda a été tuée par un policier, lors d’une course-poursuite absurde qui s’inscrivait dans la chasse aux migrants lancée et voulue par Theo Francken et Jan Jambon, encouragée et autorisée par Charles Michel – l’opération « Medusa » dont le but était clairement de « faire du chiffre » en interpellant un maximum de migrants tout en prétendant lutter contre « la traite des êtres humains ». Tout, dans cette affaire et dans la gestion politique de ce dossier, est indigne, côté gouvernement. Heureusement, des citoyens et des citoyennes ont pu, un tant soit peu, sinon sauver l’honneur de notre pays, du moins rendre un peu de dignité aux victimes.

    Hasard de calendrier ? Sans doute pas tout à fait ; ce samedi 18 mai, Hart boven Hard et Tam-Tam organisent...

    Lire la suite