Qualifications Euro 2020: l’Angleterre écrase la République Tchèque pour son entrée en matière (5-0, vidéos)

Qualifications Euro 2020: l’Angleterre écrase la République Tchèque pour son entrée en matière (5-0, vidéos)
Photo News

L’Angleterre a écrasé la République tchèque 5 à 0 avec un triplé de Sterling en match de qualification pour l’Euro-2020 (mi-temps : 2-0), vendredi à Wembley.

Après une nette domination en première période, les Anglais ont logiquement ouvert le score peu avant la demi-heure de jeu par Raheem Sterling, qui a repris aux six mètres un centre à ras de terre de Jadon Sancho, prodige de 18 ans.

Poursuivant leur pressing, les Anglais ont bénéficié d’un pénalty peu avant la pause, Sterling étant bousculé par deux défenseurs dans la surface. Le coup de pied arrêté a été transformé par le capitaine Harry Kane d’un puissant tir croisé du droit. Le gardien Pavlenka avait plongé du bon côté sur sa droite et touché la balle de la main opposée mais sans réussir à la détourner.

Dès la reprise, les Anglais sont repartis à l’offensive face à des Tchèques jusque là incapables de cadrer leur jeu. Les visiteurs ont eu une occasion de réduire le score à la 51e minute, sur une tête plongeante du milieu Tomas Soucek passée juste à côté de la cage de Jordan Pickford.

Mais la pression anglaise a rapidement mis fin aux maigres espoirs tchèques, les hommes de Gareth Southgate inscrivant deux nouveaux buts en moins de dix minutes à la faveur de Sterling.

D’une frappe enroulée parfaitement du gauche dans la lucarne opposée de Pavlenka, le milieu de Manchester a creusé l’écart (62e) et, six minutes plus tard, d’une nouvelle frappe enroulée avec limpidité du droit à l’angle gauche de la surface adverse, Sterling n’a laissé aucune chance à Pavlenka et réalisé un hat-trick.

En fin de partie, une frappe aux 16 mètres du jeune Callum Hudson-Odoi, appelé pour la première fois dans la sélection anglaise, a été difficilement repoussée par Pavlenka directement sur le défenseur Tomas Kalas qui a marqué un but contre son camp, le coup de grâce pour des Tchèques humiliés à Wembley.

À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 
 
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous

Le choix de la rédaction
  1. Le lancement de l’appareil était attendu vendredi.

    En voulant se battre sur tous les fronts, Samsung joue un jeu très risqué

  2. «
Le Soir
» obtient une moyenne de 62
%.

    Le bulletin de la Fédération Wallonie-Bruxelles: les notes des ministres

  3. file3-1

    RTBF: «Le mot élection fait peur aux jeunes»

Chroniques
  • Brexit: l’heure est à la glorification du passé britannique

    Par Marc Roche

    On allume la radio ou la télé ou on ouvre son journal. Et les petits matins d’un printemps ensoleillé deviennent blêmes. Après la trêve pascale, le grand-guignolesque feuilleton du Brexit a repris.

    Depuis la décision du Conseil européen, la Première ministre Theresa May y compris, d’étendre la date butoir du divorce au 31 octobre, une sorte de « drôle de guerre » prévaut au Royaume-Uni. A part quelques escarmouches par médias interposés, il ne se passe rien.

    En effet, la cheffe du gouvernement peut garder son poste jusqu’en décembre si elle le souhaite. Les négociations entre le gouvernement et l’opposition travailliste sont dans l’impasse. De nouveaux votes indicatifs doivent avoir lieu au Parlement, plus divisé que jamais. Les partis se préparent aux vraies-fausses élections...

    Lire la suite

  • L’école bilingue, une idée à tester

    Au Royaume des trois langues nationales, le multilinguisme devrait être un atout cultivé dès la maternelle… Et pourtant, pas une école bilingue (pour ne pas dire trilingue) dans l’enseignement subventionné, pas même à Bruxelles. La faute au contexte communautaire qui a conduit, des lois linguistiques de 1963 à la communautarisation de l’enseignement en 1988, au cloisonnement hermétique de mondes unilingues francophone et néerlandophone, y compris dans la capitale.

    ...

    Lire la suite