Skeyes: le trafic aérien à l’arrêt ce soir à l’aéroport de Liège

© Photo news
© Photo news

En raison d’une présence insuffisante d’aiguilleurs du ciel, le trafic aérien sera suspendu ce samedi entre 19h00 et 22h00 à Liege Airport, selon le porte-parole de Skeyes, l’organisme chargé du contrôle aérien en Belgique.

Cette interruption du trafic ne devrait pas avoir de conséquences sur les vols passagers, d’après le site de Liege Airport, mais elle risque d’avoir des répercussions sur les vols cargo.

La grogne des aiguilleurs du ciel avait déjà provoqué la fermeture de l’espace aérien belge la nuit dernière, entre 1h30 et 4h30. Le trafic a repris normalement samedi matin, malgré de légers retards à Brussels Airport.

Les syndicats protestent contre les conditions de travail chez Skeyes, dont la direction a formulé plusieurs propositions pour apaiser les tensions. Vendredi, un accord a pu être conclu avec l’ACOD, l’équivalent flamand de la CGSP, mais celui-ci n’a pas été approuvé par la CSC-Transcom. De nouvelles actions sont à prévoir lundi.

Les syndicats et la direction devraient se revoir mardi.

À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 
 
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous

Le choix de la rédaction
  1. Jean-Pierre et Luc Dardenne

    Pourquoi les films des frères Dardenne sont faits pour Cannes

  2. Le 4 août 1981, Reagan convoqua la presse à la roseraie de la Maison-Blanche...

    Quand décolla le «reaganisme»

  3. Le retour de Farage au cœur de l’échiquier politique britannique souligne l’exaspération du peuple du Leave devant l’impasse du Brexit.

    Brexit: le retour de Nigel Farage ou le spectre de 2014

  • Notre-Dame: la générosité ne garantit pas l’indulgence

    Dans 500 ans – si la planète est toujours là –, les visiteurs de la nouvelle cathédrale de Notre-Dame de Paris s’interrogeront sur l’identité de cette gargouille et de cette guivre à tête humaine qui orneront peut-être la partie restaurée du bâtiment : « Mais qui sont ces gens ? » On leur répondra : les donateurs de l’époque. Lorsque Notre-Dame a brûlé, deux hommes, François Pinault et Bernard Arnault, ont cassé leur tirelire pour permettre à ce monument de reprendre le cours de sa longue vie et au peuple de...

    Lire la suite