Accueil Belgique Politique

Elections 2019: sortez les armes, la campagne est lancée

À deux mois du super scrutin régional, fédéral et européen, les candidats montrent déjà les crocs. Les exemples d’attaques, parfois ad hominem, contre les adversaires voire au sein même des partis, se multiplient déjà. Annonciateurs d’une campagne toujours plus violente ?

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Politique Temps de lecture: 3 min

Dimanche dernier, entre le plat et le dessert, Didier Reynders était l’invité de Pascal Vrebos sur RTL-TVI. Lorsque le journaliste lui demande de classer quatre de ses collègues sur un podium, il laisse (sans hésiter un instant) Joëlle Milquet au tapis. «  Pas très sympa. Elle vous avait bien classé, il y a quelques semaines  », s’étonne Vrebos. «  C’est elle qui a été très dure envers la justice, siffle Didier Reynders. C’est au magistrat de se prononcer. Pas à moi.  » Le dramaturge en reste bouche bée.

Taper pour la énième fois sur les soucis judiciaires que l’ancienne patronne du CDH, tête de liste à la Chambre, traîne comme un boulet depuis cinq ans, vous semble un peu « dur » ? Attendez de lire ce que Bart De Wever a déclaré au sujet de son meilleur ennemi, Kris Peeters (CD&V).

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

2 Commentaires

  • Posté par Byloos Dominique, dimanche 24 mars 2019, 11:08

    A l'immobilisme dans les décisions, on ajoute l'insulte et le manque de respect. Triste classe politique en général.

  • Posté par Lambotte Serge, dimanche 24 mars 2019, 1:05

    en attendant les élections , il ne pourrait pas mettre un peu d'ordre dans sa ville le Bart ,mais pour cela il n'en n'est pas capable."Non possum id facere " disait César.

Aussi en Politique

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs