Elections 2019: Françoise Schepmans et Didier Reynders emmèneront les listes MR à Bruxelles

©Bruno D’Alimonte / Le Soir
©Bruno D’Alimonte / Le Soir

Le Mouvement réformateur a confectionné un tiers de sa liste pour l’élection régionale à Bruxelles et deux tiers pour sa liste dans la même circonscription (avec les communes à facilités de la périphérie) pour la Chambre.

A la Chambre, ce sont sept ministres ou parlementaires sortants qui se représentent, a indiqué le chef de file des réformateurs bruxellois Didier Reynders. Élément marquant, le député libéral sortant Gautier Calomne, absent samedi et pas cité lors de la présentation, ne figure qu’à la sixième place alors que le MR avait décroché quatre sièges dans la circonscription bruxelloise en 2014.

►Charles Michel et Valérie De Bue emmèneront les listes MR en Brabant wallon

Au fédéral

Les trois premières places étaient déjà connues, occupées par les ministres sortants Didier Reynders et Sophie Wilmès, et l’ex-journaliste de RTL-TVI, Michel De Maegd. La quatrième place est occupée par le député bruxellois Olivier de Clippele, qui fut en indélicatesse avec la section réformatrice d’Ixelles avant de déménager à Bruxelles. Faiseur de voix, le député sortant de Linkebeek Damien Thiery pousse la liste. Autre député sortant, l’ex-bourgmestre de Koekelberg, Philippe Pivin, qui a perdu l’écharpe maïorale en octobre dernier au profit d’Ahmed Laaouej (PS), sera premier suppléant.

A la Région

Au parlement bruxellois, le MR avait décroché 18 sièges en 2014. Après l’ex-bourgmestre de Molenbeek Françoise Schepmans et le chef de groupe sortant au parlement bruxellois, Vincent De Wolf, bourgmestre d’Etterbeek, c’est Alexia Bertrand, cheffe de file MR à Woluwe St-Pierre et cheffe de cabinet de Didier Reynders au gouvernement fédéral, qui occupera la troisième place. Elle est notamment suivie des ex-bourgmestres d’Anderlecht et Ixelles, Gaëtan Van Goidsenhoven et Dominique Dufourny, et de l’ex-échevin à la ville de Bruxelles Geoffroy Coomans. La liste est poussée par la députée régionale sortante Viviane Teitelbaum (ex-échevine à Ixelles) et le bourgmestre d’Uccle Boris Dilliès.

Parmi les éligibles au parlement bruxellois, on trouve encore Anne-Charlotte d’Ursel, Clémentine Barzin, David Leisterh (vice-président du MR bruxellois et président du CPAS de Watermael-Boitsfort), Aurélie Czekalski, David Weytsman, Latifa Ait Baala, Alain Vander Elst, Mustafa Ulusoy, Lucas Ducarme, Angelina Chan, Sabrina Baraka ou Louis de Clippele.

Il s’agit de listes qui allient « expérience et vitalité », a commenté le président du MR Charles Michel.

Il reste une semaine au MR local pour rentrer des listes complètes.

Invalid Scald ID.

À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
  • d-20190220-3RDJ7U_low

    Le bulletin de Didier Reynders: 68%

  • d-20190128-3QYLPC_high

    Par La rédaction

    Politique

    Le bulletin de Charles Michel: 62%

  • MontageFederal

    Par La rédaction

    Élections fédérales 2019

    Le bulletin du gouvernement fédéral: les notes des ministres

 
 
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous

Le choix de la rédaction
  1. © Sylvain Piraux - Le Soir

    Yvon Englert (ULB): «La proposition du MR pour la fusion UCL/Saint-Louis, c’est le venin de la discorde»

  2. Deux migrants venus de Côte d’Ivoire en route pour le col de l’Echelle. Au risque d’accidents s’ajoutent les menaces de l’extrême droite identitaire. © AFP.

    Dans les Alpes, les migrants fuient l’Italie de Salvini

  3. Pour la gauche en revanche, Steve Bannon est le diable en personne. Ce qui lui convient plutôt.

    Élections européennes: la méthode Steve Bannon

Chroniques
  • L’élection cachée

    Elections gâchées d’abord ; la première chose qui me frappe, dans la campagne nationale et européenne, c’est le poids de plus en plus lourd que pèsent les rumeurs, les fake news, les manipulations de toutes sortes. Plutôt que de mettre en avant un programme, les candidats se lancent dans des attaques plus ou moins masquées visant à discréditer l’adversaire. Un tel prendrait tel autre dans son équipe, lequel serait ceci ou cela… Il aurait dit que… L’argumentaire porte sur les intentions prêtées (ou volées), pas sur les propositions réelles et les actes. J’ai pointé l’importance que risque de jouer un personnage comme Steve Bannon dans la prochaine élection européenne  ; mais ce que Bannon joue à grande échelle (la manipulation, la désinformation, l’attaque personnelle…) est devenu le comportement de base.

    On aurait pu espérer que des élections rectorales dans une université se passent différemment ; les académiques et chercheurs, leurs étudiants, sont supposés...

    Lire la suite

  • Grève des contrôleurs aériens: le beurre et l’argent du beurre

    Depuis quelques jours, c’est un peu le monde à l’envers pour ceux qui ont une vue caricaturale de francophones qui cultiveraient la grève, ne jureraient que par l’actionnariat public et pour qui la protection des travailleurs relèverait du sacré.

    Jugez plutôt : le patron (wallon) de l’aéroport de Liège demande la privatisation de Skeyes, l’entreprise publique fédérale en charge du contrôle aérien, le ministre en charge des Aéroports à la Région wallonne, Jean Luc Crucke, vient de suspendre le...

    Lire la suite